Toute l'actu en bref

Les secours interviennent après une collision entre deux autocars et un camion-citerne.

KEYSTONE/EPA/SAYED MUSTAFA

(sda-ats)

Au moins 73 personnes sont décédées dimanche dans la collision de deux bus avec un camion-citerne sur un important axe routier dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé le ministère afghan de la santé. La plupart des victimes ont été carbonisées dans l'incendie.

Le sinistre s'est déclaré après la collision entre ces véhicules survenue sur l'axe Kaboul-Kandahar, a précisé le porte-parole du ministère Ismail Kawoosi. Le bilan pourrait encore s'alourdir, a-t-il ajouté. La collision a d'abord provoqué une explosion puis un incendie. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes.

De nombreux blessés ont été emmenés dans les hôpitaux de Kandahar et de la province de Ghazni, où a eu lieu l'accident. Nombre de blessés se trouvaient dans un état grave. Les deux autocars transportaient au total environ 125 personnes.

La zone où a eu lieu ce terrible accident est l'une des régions afghanes les plus durement touchées par la rébellion talibane. Beaucoup de chauffeurs de bus, sur cet axe routier qui traverse des zones dangereuses, conduisent de manière imprudente et à très grande vitesse pour éviter tout contact avec les talibans.

"Notre chauffeur est en faute, il conduisait comme un dingue", a raconté l'un des rares passagers à s'être sortis de l'accident qu'avec des blessures superficielles. "La plupart des chauffeurs sur les autoroutes se droguent, ils prennent du haschich, de l'opium, c'est connu. Ils sont hors de tout contrôle", a-t-il ajouté.

sda-ats

 Toute l'actu en bref