Toute l'actu en bref

Une quinzaine de bars, clubs et salles de concerts suisses organisent une journée portes ouvertes le samedi 30 avril. L'occasion de dévoiler l'envers du décor aux noctambules, mais aussi aux non noctambules.

Le but est d’y faire entrer un public qui n’a pas forcément l’habitude d'y aller. Clients, voisins, citoyens, acteurs culturels et politiques sont ainsi invités à visiter les coulisses.

L'objectif est de rendre visible et de valoriser le travail au sein de ces salles, ont expliqué mardi les organisateurs - la Fédération suisse des clubs et des festivals de musiques actuelles (PETZI) et la Commission des bars et des clubs suisses.

Les travailleurs de ce secteur souhaitent démonter les préjugés sur ces lieux qui sont souvent vus comme des sources de nuisances. Ils veulent montrer les réalités quotidiennes de fonctionnement de ces espaces de culture, de divertissement et de rencontre.

Ateliers pratiques

Les portes ouvertes permettront de montrer qu'un club n'est pas actif que le temps d'un concert. Elles illustreront tout le travail nécessaire le jour pour la mise en place d’un événement le soir.

Chaque salle a élaboré son propre programme. Certaines ouvriront dès 10h00, d'autres à partir de la mi-journée ou dans l'après-midi. Au menu: visites des loges, de la scène et des bureaux, possibilité de s’essayer à la technique, discussions avec les salariés et les bénévoles, conférences, débats et concerts.

La manifestation a lieu pour la première fois à l'échelon suisse. Une dizaine d'établissements romands et cinq alémaniques y participent.

sda-ats

 Toute l'actu en bref