Près de quatre tonnes de cocaïne saisies dans le Pacifique


 Toute l'actu en bref

La drogue était destinée aux Etats-Unis (archives).

KEYSTONE/AP/ARNULFO FRANCO

(sda-ats)

Près de quatre tonnes de cocaïne ont été saisies lors de trois opérations menées dans les eaux territoriales du Mexique, du Costa Rica et du Salvador, dans l'océan Pacifique, a annoncé mercredi la police colombienne. La drogue était destinée aux Etats-Unis.

La saisie la plus importante a été effectuée lors de l'arraisonnement de "deux embarcations rapides, qui transportaient 2861 kilogrammes de cocaïne", a indiqué la police, précisant que "deux Mexicains et trois Equatoriens ont été arrêtés au cours de cette action" menée en collaboration avec Interpol.

La drogue appartenait à un réseau de narcotrafiquants composés de Colombiens, d'Equatoriens, de Guatémaltèques et de Mexicains opérant dans les départements colombiens frontaliers de l'Equateur, selon la même source.

Opérations avec la DEA

Une deuxième opération, menée en coordination avec la DEA, l'agence antidrogue des Etats-Unis, et les gardes-côtes du Costa Rica, a permis la saisie de "756 kilogrammes de cocaïne transportés dans une autre embarcation", ainsi que l'arrestation de deux Colombiens et d'un Equatorien.

Enfin, la police colombienne a rappelé que 382 kg de cocaïne avaient été confisqués à 754 km des côtes du Salvador, au cours d'une troisième opération conjointe avec la DEA. Les autorités salvadoriennes avaient annoncé cette saisie lundi, en estimant la valeur du chargement à 9,5 millions de dollars.

Les dates auxquelles ont eu lieu ces trois opérations n'ont pas été précisées.

La Colombie est le premier producteur mondial de feuille de coca, plante sacrée des indigènes et composant de base de la cocaïne, avec 96'000 hectares de plantations. Elle est aussi le premier producteur de cette drogue avec 646 tonnes en 2015, selon les derniers chiffres de l'ONU.

ATS

 Toute l'actu en bref