Toute l'actu en bref

La campagne de Pro Senectute vise la surdité des personnes âgées (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

En Suisse, quelque 380'000 seniors négligent leur problème d'audition. Afin d'améliorer leur qualité de vie, Pro Senectute lance une campagne de sensibilisation. "Entendez-vous la vie" encourage les plus de 65 ans à effectuer le plus tôt possible un test de l'ouïe.

Selon Pro Senectute, 46% des retraités n'entreprennent rien pour combattre une perte d'audition. Lorsque le problème devient aigu, il est souvent trop tard, relève l'organisation des aînés lundi dans un communiqué. Il est alors difficile d'adapter correctement les appareils auditifs, car le cerveau perd sa capacité à percevoir les signaux acoustiques.

Or le sens de l'ouïe contribue à rester autonome plus longtemps. Une surdité peut en effet conduire à un état de stress et des symptômes telle une élévation de la pression artérielle chez les seniors, selon une étude de la Haute école des sciences appliquées de St-Gall. Les seniors malentendants sont plus souvent victimes de chutes.

Du point de vue psychique, la surdité peut aussi être associée à un sentiment de perte, d'angoisse et de dépression, écrit Pro Senectute. Les aînés, fatigués des quiproquos et de demander de répéter, ont tendance à se replier sur eux-mêmes.

Pro Senectute entend attirer l'attention des retraités sur ces problèmes. L'organisation met à disposition un guide en ligne (www.prosenectute.ch/entendre) et du matériel d'information. Les intéressés pourront également s'adresser à un bureau de consultation de l'organisation.

sda-ats

 Toute l'actu en bref