Toute l'actu en bref

Alain Berset et Didier Burkhalter participeront chacun à l'assemblée des délégués de son parti (archive).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Trois partis dont deux gouvernementaux réunissent leurs délégués ce samedi pour décider des mots d'ordre en vue des votations fédérales du 25 septembre. PS et PLR donneront l'occasion à un de leurs conseillers fédéraux de s'exprimer.

Les socialistes annoncent à l'ordre du jour de leur assemblée à Coire un discours du ministre de l'intérieur Alain Berset, sans en préciser le thème. Le PLR indique pour sa part que le ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter informera les délégués, réunis à Brugg (AG), de la situation dans laquelle se trouve le dialogue avec l'Union européenne.

Tandis que Petra Gössi présidera sa première assemblée des délégués, son homologue socialiste Christian Levrat présentera la politique d'opposition constructive que souhaite mener le comité directeur du PS. Ce dernier attend un soutien de la base via le vote d'une résolution.

Cette politique pourrait immédiatement se traduire dans les faits. Les délégués devront décider de l'éventuel lancement du référendum contre la réforme de l'imposition des entreprises III mise sous toit ce mois par les Chambres fédérales. En mars déjà, le parti annonçait la volonté de sa direction de lancer le référendum quel que serait la décision du Parlement.

Votations

Tant l'assemblée du PS que celle du PLR se penchera ensuite sur les votations fédérales du 25 septembre. Trois objets sont au menu: les initiatives "AVSplus: pour une AVS forte" et "pour une économie verte" ainsi que la loi sur le renseignement. A Wil (SG), les délégués du Parti évangélique se livreront au même exercice. Les deux autres partis gouvernementaux, PDC et UDC, n'ont pas encore pris position.

sda-ats

 Toute l'actu en bref