Résultats en baisse pour Aryzta au 1er semestre 2016/2017


 Toute l'actu en bref

Aryzta est en pleine transition au niveau de son équipe de direction (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Aryzta a vu son bénéfice net sous-jacent reculer de 22,4% au 1er semestre de l'exercice 2016/2017, à 109,4 millions d'euros (116,8 millions de francs). Les ventes du groupe zurichois de boulangerie industrielle ont baissé de 2,8% à 1,9 milliard.

Considéré au niveau organique, le chiffre d'affaires s'est replié de 1,6%, indique lundi le groupe helvético-irlandais basé à Zurich. Les recettes de la division Europe ont faibli de 2,3% à 861,8 millions d'euros. Les revenus de l'unité Amérique du Nord ont reculé de 5,8% à 915,2 millions, tandis que le reste du monde a vu ses ventes progresser de 20,3% à 129 millions.

Le résultat opérationnel brut (EBITA) a pour sa part décliné de 31,3% à 158,5 millions d'euros, pour une marge correspondante en repli de 350 points de base à 8,3%. Les coentreprises ont réalisé une bonne performance, contribuant à hauteur de 16,7 millions aux recettes.

Avertissement sur bénéfice

Ces résultats ne sont pas une surprise, étant donné que l'entreprise irlando-suisse avait publié fin janvier un avertissement sur bénéfice. Elle y annonçait une chute de 20% de son bénéfice net par action sur les cinq premiers mois de son exercice décalé 2016/2017.

Ces mauvais résultats sont à mettre sur le compte de la faiblesse de l'activité en Amérique du Nord et en Europe, avait alors expliqué l'entreprise zurichoise. Des coûts de main-d'oeuvre plus élevés que prévu ainsi que des difficultés sur le site de Cloverhill ont mis à mal les affaires américaines, tandis qu'en Europe, la faiblesse du marché allemand et le Brexit ont pesé sur l'activité.

Les résultats publiés lundi sont en conséquence plus ou moins conformes aux prévisions des analystes interrogés par l'agence financière awp. Le consensus avait tablé sur un chiffre d'affaires de 1,916 milliard d'euros, une croissance organique de -1,6% et un EBITA de 163,7 millions.

Départs anticipés

Aryzta, en pleine transition au niveau de son équipe de direction, renonce à publier des prévisions pour l'exercice en cours. Le groupe va notamment nommer David Wilkinson au poste de directeur financier (CFO) intérimaire, avec effet immédiat.

Comme déjà annoncé, son prédécesseur, Patrick McEniff, quittera l'entreprise au 31 mars, accompagné du directeur général Owen Killian et du directeur pour les Amériques John Yamin, conséquence de la performance en recul au début de l'exercice 2016/2017. Le changement de direction devait initialement intervenir à fin juillet.

ATS

 Toute l'actu en bref