Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Oerlikon, ici à l'image le logo du conglomérat industriel schwyzois, a renoué avec les profits l'an passé, malgré des marchés difficiles, notamment pour son segment des machines textiles (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHNMIDT

(sda-ats)

Oerlikon a recueilli les fruits de son repositionnement l'an passé. Renouant avec les chiffres noirs, le conglomérat industriel schwyzois a dégagé un bénéfice net de 388 millions de francs, après avoir essuyé une perte nette de 418 millions en 2015.

En ne comptabilisant que les activités poursuivies, le bénéfice net du groupe s'est inscrit à 82 millions de francs, contre une perte de 402 millions un an auparavant, écrit mardi Oerlikon. Celles-ci ont également retrouvé la zone bénéficiaire au niveau du résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) à hauteur de 158 millions (-306 millions en 2015).

Ce montant comprend des charges de restructuration, des adaptations au niveau de la prévoyance professionnelle ainsi que des correctifs de valeur de 18 millions de francs. Sur l'exercice 2015, les deux premiers postes avaient pesé sur l'EBIT à hauteur de 588 millions.

Le chiffre d'affaires des activités poursuivies a atteint 2,33 milliards de francs, 12,7% de moins qu'un an auparavant. Les entrées de commandes ont elles aussi fléchi de 4,9% à taux de change constants à 2,41 milliards.

Performance conforme aux attentes

La performance s'est révélée plus ou moins conforme aux attentes des analystes. Consultés par l'agence awp, ces derniers anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 2,33 milliards de francs, un EBIT de 154 millions et un bénéfice net de 373 millions.

Evoquant l'exercice en cours, le groupe sis à Pfäffikon escompte une progression de ses revenus et commandes à 2,5 milliards de francs. La rentabilité devrait en revanche se maintenir au niveau affiché l'an passé.

ATS