Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Renouant avec les chiffres noirs l'an passé, Salt a fortement réduit ses dépenses au niveau commercial et informatique ainsi que pour les charges liées au personnel et aux réseaux. Les coûts liés aux restructurations ont également fortement diminué (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Réduisant ses coûts, Salt a renoué avec les chiffres noirs l'an passé. La maison mère de l'opérateur vaudois de téléphonie mobile, Matterhorn Telecom Holdings, a dégagé un bénéfice net de 98,1 millions de francs, après une perte de 100,6 millions en 2015.

Sur l'exercice sous revue, l'opérateur établi à Renens (VD) a pu réduire ses dépenses au niveau commercial et informatique ainsi que pour les charges liées au personnel et aux réseaux, ressort-il du rapport annuel de Matterhorn Telecom Holdings publié lundi. Les coûts liés aux restructurations ont également fortement diminué.

Pour mémoire, l'ex-Orange, a été repris en avril 2015 par le magnat français des télécommunications Xavier Niel. L'opération s'est traduite par la suite par un important exode au sein de la direction de l'opérateur.

Les changements intervenus au sommet de l'entreprise s'étaient aussi accompagnés d'une réduction de l'effectif. Après avoir supprimé 60 emplois en 2015, Salt a encore biffé 29 postes l'an passé. A fin décembre 2016, la firme employait au total 804 collaborateurs à temps plein.

ATS