Revenus et bénéfice en nette hausse pour Actelion en 2016


 Toute l'actu en bref

Avant de passer dans le giron du groupe américain Johnson & Johnson, Actelion, dont on voit ici à l'image le siège à Allschwil (BL), a réalisé une performance record en 2016 (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Actelion a réalisé une performance record l'an passé. Etoffant ses revenus, le groupe pharmaceutique bâlois en passe d'être repris par l'Américain Johnson & Johnson a vu son bénéfice net bondir de 26% en un an à un plus haut historique de 696 millions de francs.

Se hissant également à un niveau record, le chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de 18% à 2,42 milliards de francs, a annoncé mardi le laboratoire établi à Allschwil. A taux de change constants, la croissance des ventes s'est inscrite à 15%.

L'accroissement des revenus a été essentiellement porté par le portefeuille de traitements contre l'hypertension artérielle pulmonaire (PAH). Actelion a ainsi tiré profit de la commercialisation aux Etats-Unis de l'Uptravi et de l'envol des ventes d'Opsumit, alors que celle du blockbuster historique Tracleer, tombé dans le domaine public l'an passé, se sont tassées.

Le résultat d'exploitation a bondi d'un cinquième à 789 millions de francs. Hors effets uniques, le bénéfice opérationnel dit de base a gagné 22% à 992 millions et le bénéfice net 27% à 881 millions.

Performance conforme aux attentes

La performance dévoilée mardi s'est révélée conforme aux attentes des analystes. Consultés par l'agence awp, ces derniers anticipaient un chiffre d'affaires de 2,41 milliards de francs ainsi qu'un résultat d'exploitation de base de 992 millions, notamment.

Conséquence du rachat prévu par Johnson & Johnson (J&J), le conseil d'administration d'Actelion entend proposer à ses actionnaires de suspendre le versement d'un dividende au titre de l'exercice sous revue. En guise de compensation, les actionnaires d'Actelion se verront offrir une action de la nouvelle entreprise de Recherche & Développement (R&D) issue de la transaction avec le géant américain.

Actelion renonce également dans ce contexte à formuler des objectifs financiers pour l'exercice en cours. Johnson & Johnson, qui se propose de reprendre le laboratoire d'Allschwil pour 30 milliards de dollars, soit un montant à peu près équivalent en francs, doit publier le prospectus de son offre publique d'achat jeudi.

ATS

 Toute l'actu en bref