Toute l'actu en bref

Deux ans et demi après la votation de l'initiative sur l'immigration de masse, une majorité de Suisses soutient toujours le texte. D'après un sondage 45,6% des interrogés glisseraient un "oui" dans l'urne, 43,8% un "non", rapporte le SonntagsBlick. En 2014 le peuple avait accepté l'objet à 50,3%.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

L'armée, les antibiotiques et le développement durable figurent dans les colonnes des journaux dominicaux suisses. La presse révèle aussi plusieurs sondages d'opinion. Voici les titres:

Le Matin Dimanche: L'achat d'un nouvel avion de combat est l'un des grands défis qui attendent le futur chef de l'armée suisse, Philippe Rebord. Mais "ce sera peut-être plus facile pour un 'terrien' de faire avancer ce projet", constate le Valdo-Valaisan lors d'un entretien avec Le Matin Dimanche. Le projet, qu'il faut lancer rapidement "si on veut éviter un vide stratégique à l'horizon 2023-2025", sera "porté d'abord par les forces aériennes", rappelle toutefois Philippe Rebord. Mais un commandant provenant de l'armée de terre sera peut-être "plus neutre, plus objectif, pour en apprécier les différents éléments", étaye celui qui reprendra les rênes en janvier 2017 des mains d'André Blattmann.

SonntagsBlick: Deux ans et demi après la votation de l'initiative contre l'immigration de masse, une majorité de Suisses soutient toujours le texte. D'après un sondage réalisé par l'institut Opinionplus 45,6% des interrogés glisseraient un "oui" dans l'urne, 43,8% un "non" et 10,6% restent indécis, rapporte le SonntagsBlick. Le 9 février 2014, le peuple avait accepté de justesse l'objet à 50,3%. La solution de mise en oeuvre proposée par la commission du National convainc une bonne partie des Helvètes. Ils sont 66,4% à la trouver bonne ou plutôt bonne et 28,5% la rejettent. Toujours selon l'étude, 56,4% des sondés voteraient pour les accords bilatéraux. Quant à la libre-circulation, elle est importante ou plutôt importante pour 64,1% des personnes interrogées.

Schweiz am Sonntag: Si les Suisses devaient voter maintenant sur l'interdiction de la burqa, le texte aurait toutes ses chances, révèle un sondage mené par le journal alémanique Schweiz am Sonntag". 60,7% des personnes interrogées approuveraient l'initiative lancée en mars qui vise à interdire de dissimuler son visage en Suisse. 26% se disent contre une telle loi et 13,3% ne se prononcent pas. A la fin août les Helvètes soutenait cette mesure à hauteur de 71%, selon une étude menée par le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Le comité de l'initiative a jusqu'à septembre 2017 pour récolter les 100'000 paraphes nécessaires.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Créer une sorte de police de la santé. C'est l'idée de la Confédération qui planche sur une solution pour juguler l'usage des antibiotiques, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Ces médicaments sont trop présents dans les hôpitaux et dans les élevages d'animaux et les germes deviennent plus résistants: des centaines de patients meurent chaque année en Suisse du fait de cette résistance aux antibiotiques.

Le Matin Dimanche: Roche, UBS, Nestlé, SGS et Swiss Re ont été récompensés pour leurs efforts consentis en matière de développement durable, qui englobe les aspects économiques, environnementaux et sociaux, révèle Le Matin Dimanche. Les cinq entreprises ont raflé le premier prix dans leur secteur respectif. Le classement est établi par le Dow Jones Sustainability Indices, l'un des principaux indices en matière de responsabilité d'entreprises. Aucun pays ne fait mieux que le nôtre, affirme le journal dominical.

NZZ am Sonntag: Les scientifiques suisses se plaignent d'être mis sous pression par des officiels pour prouver l'avantage de l'enseignement prématuré d'une langue étrangère. Plusieurs chercheurs qui étaient arrivés à la conclusion qu'une telle acquisition n'était pas irréfutablement nécessaire, ont "craint pour leur carrière ou pour leur fonds de recherche", rapporte la NZZ am Sonntag. Lors de discussions avec des représentants de la Conférence Suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) ou avec les autorités cantonales, le résultat établi est ainsi mal passé auprès du lobby de la formation. Aussi longtemps que le débat sur l'apprentissage des langues "serait aussi empoisonné, il sera difficile pour nous scientifiques d'assumer notre rôle" a confié au journal le professeur fribourgeois pour le plurilinguisme Raphael Berthele.

SonntagsBlick: A l'issue d'une table-ronde à Zurich samedi, l'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher a été victime d'une agression. Selon l'hebdomadaire alémanique SonntagsBlick, un inconnu a apostrophé le stratège de l'UDC alors qu'il marchait dans le couloir de l'hôtel qui accueillait le débat. Il l'a ensuite frappé à coups de poing. La sécurité a pu maîtriser l'individu âgé d'une soixantaine d'années qui portait sur lui un couteau. Christoph Blocher n'a pas été blessé.

sda-ats

 Toute l'actu en bref