Toute l'actu en bref

Les trains voyageurs qui circuleront dans le nouveau tunnel de base du Gothard ne pourront pas aller aussi vite que les 200km/heure planifiés. Selon des ingénieurs, les locomotives rouleront à une vitesse maximale de 160 à 180 km/h (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

L'initiative UDC "contre l'immigration de masse" et sa mise en oeuvre à venir s'invite dans la presse dominicale. Les hebdomadaires suisses parlent aussi délocalisation, demandeurs d'asile et trains. En voici les titres:

NZZ am Sonntag / SonntagsZeitung: La solution trouvée par une commission du Parlement pour mettre en oeuvre l'initiative "contre l'immigration de masse" est perçue positivement par les conseillers fédéraux Simonetta Sommaruga et Johann Schneider-Ammann. Pour la première, qui s'exprime dans la NZZ am Sonntag, la baisse de l'immigration dépend des employeurs. Quant au second, interrogé dans les colonnes de la SonntagsZeitung, il constate que le concept répond au mandat constitutionnel sans toutefois violer l'accord de libre-circulation.

Le Matin Dimanche: Guy Parmelin n'embaucherait que des Romands: c'est la critique qu'ont adressée plusieurs parlementaires alémaniques au nouveau conseiller fédéral, rapporte Le Matin Dimanche, citant la presse alémanique. Le ministère de la défense avec ses 77% d'employés d'outre-Sarine est le moins latin des départements, rappelle toutefois le titre. Ces critiques, il faut les lire comme un moyen de pression à l'heure de remplacer André Blattmann à la tête de l'armée, décrypte l'hebdomadaire.

Le Matin Dimanche: Délocaliser des usines suisses à l'étranger menace aussi la recherche et le développement, met en garde Mario El-Khoury, directeur du Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM), à Neuchâtel, car "la recherche finit toujours par suivre la production". Le label "engineered in Switzerland" masque le fait que la fabrication effective d'un produit a déjà été délocalisée, souligne encore M. El-Khoury, dans un entretien accordé au Matin Dimanche. "Ce label ne compensera ni le niveau de qualification des emplois ni leur nombre dans les activités de production."

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Entre 50 et 90% des demandeurs d'asile ne restent que très peu de temps dans les centres fédéraux d'accueil, selon une enquête du Matin Dimanche qui se base sur des documents internes du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) et les déclarations des centres d'enregistrement et de procédure (CEP). Les requérants disparaissent généralement avant le contrôle sanitaire et la prise des empreintes. On ignore où se rendent ces personnes. Certaines quittent peut-être la Suisse, mais rien n'est sûr, souligne encore le journal.

NZZ am Sonntag: Les trains voyageurs qui circuleront dans le nouveau tunnel de base du Gothard ne pourront pas aller aussi vite que les 200km/heure planifiés. Une résistance de l'air plus importante que prévue explique ce décalage, rapporte le journal alémanique NZZ am Sonntag, citant des sources anonymes des CFF. Le tunnel est plus étroit que celui du Lötschberg et l'air ne peut donc pas s'échapper dans les mêmes proportions. Le problème est accentué par le passage des trains de marchandises qui circulent entre les trains voyageurs. Selon des ingénieurs, les locomotives des trains de voyageurs pourraient rouler à une vitesse maximale de 160 à 180 km/h. Le nouvel horaire de décembre prochain pourrait en être chamboulé. Des tests seront bientôt menés pour éclaircir la situation.

Le Matin Dimanche: Les conducteurs de train suisses et français se partageront la ligne Léman Express selon une chorégraphie bien précise, révèle Le Matin Dimanche. Les mécaniciens de locomotives helvètes occuperont la cabine de Nyon à Annemasse en passant par Genève. Depuis Annemasse, leurs collègues français prendront alors le relais pour rejoindre Evian, Annecy ou Saint-Gervais. Des questions financières ont poussé les CFF et la SNCF à renoncer à une solution à un seul chauffeur pour tout le trajet. En cas de grève, côté français, rapporte l'hebdomadaire, le RER transfrontalier fera demi-tour, une fois son parcours côté suisse complété.

Zentralschweiz am Sonntag: Après la mort du président ouzbek Islam Karimov, un dossier de corruption refait surface. Depuis 2012, le Ministère public de la Confédération (MPC) a gelé les comptes en Suisse de la fille aînée du défunt président, Gulnara Karimova, qui réunissent des montants à hauteur de 800 millions de francs. La procédure est toujours pendante, selon la Zentralschweiz am Sonntag, citant l'administration. Le problème, c'est que depuis 2013, Mme Karimova n'a pas eu de contact avec son avocat, rapporte l'hebdomadaire alémanique.

sda-ats

 Toute l'actu en bref