Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rien ne va plus pour Novak Djokovic ! Détrôné l'automne dernier par Andy Murray, le Serbe a déjà perdu sa couronne en Australie.

Titré à six reprises à Melbourne, Novak Djokovic s'est incliné au deuxième tour devant Denis Istomin. 117e mondial, l'Ouzbek s'est imposé 7-6 5-7 2-6 7-6 6-4 après un marathon de 4h48'. Au bénéfice d'une wild card grâce à la politique d'ouverture des organisateurs envers le tennis asiatique, Istomin n'a rien volé. Avec ses 17 aces, ses 63 coups gagnants et une maîtrise nerveuse étonnante, il a cueilli une victoire amplement méritée. A 30 ans, il signe le plus exploit d'une carrière qui épousait pourtant depuis des mois un mauvais trend.

Pour Novak Djokovic, cette élimination sanctionne des mois d'errance. Le titre remporté il y douze jours à Doha face à Andy Murray n'était qu'un leurre. Il a payé à Melbourne Park au prix fort ses errances qui ont suivi la conquête de Roland-Garros. Son ancien coach Boris Becker avait émis des réserves quant à son application à l'entraînement. Cette défaite donne raison à l'Allemand qui a été remercié durant l'intersaison.

Même s'il a mené deux manches à une, Novak Djokovic n'a jamais eu la mainmise sur ce match. Il a dû, ainsi, écarter deux balles de deux manches à rien à 7-6 5-4 15-40 sur son service. Dans la dernière manche, il n'a pas bénéficié de la moindre ouverture face à un adversaire qui a, il est vrai, été crédité d'un pourcentage de 76 % en première balle. Denis Istomin signait le seul break de la manche au cinquième jeu pour conclure presque tranquillement sur un ultime service gagnant. Sa mère Klaudiya qui est son coach pouvait alors verser une petite larme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS