Toute l'actu en bref

La Suisse ambitionne de glaner au moins dix médailles aux Jeux paralympiques qui auront lieu du 7 au 18 septembre à Rio.

Elle en avait gagné treize il y a quatre ans à Londres, dont trois d'or, pour un 33e rang au tableau d'honneur.

L'objectif a été revu un peu à la baisse en raison du retrait d'Edith Wolf-Hunkeler, qui avait décroché quatre podiums en 2012. Pour l'édition à venir, le chef de mission Ruedi Spitzli s'attend à ce qu'environ la moitié des médailles proviennent de l'athlétisme en fauteuil roulant.

Parmi les stars helvétiques de la discipline figure Marcel Hug. Pour ses quatrièmes Jeux, l'Alémanique fera partie des candidats à l'or dans toutes les épreuves où il s'alignera (800 m, 1500 m, 5000 m et marathon). Il avait gagné deux médailles d'argent à Londres et deux de bronze à Athènes (aucune à Pékin en 2008) et visera un premier titre.

La no 1 féminine Manuela Schär ne ménagera pas ses efforts. Elle prévoit de concourir sur toutes les distances du 400 m au marathon (sans le 10'000 m). Mais elle se heurtera à la triple championne paralympique Tatyana McFadden (USA).

Pour ses cinquièmes Jeux, Beat Bösch visera le podium sur 100 m. Il s'était classé 6e sur 400 m à Londres.

Heinz Frei et Sandra Graf défendront leur titre du contre-la-montre en handbike. Tous les deux participeront aussi au marathon en fauteuil roulant. L'inoxydable Heinz Frei aura dans le viseur une quinzième médaille d'or. Tobias Fankhauser et Lukas Weber seront également des candidats aux premières places en handbike.

En tennis de table, Silvio Keller peut lui aussi très bien figurer. La Suisse, pour la première fois depuis douze ans, sera également représentée par un duo en dressage. Carla De Bartoli (19 ans) quant à elle disputera la natation chez les malvoyantes.

Initialement, 21 athlètes paralympiques suisses devaient être du voyage pour ce raout qui réunira 4350 représentants de 160 pays. Mais l'exclusion de la Russie a permis quelques repêchages. Il y aura donc 24 sélectionnés suisses, retenus dans sept sports différents. Parmi eux, une dizaine sont des néophytes. A noter que le Fribourgeois Jean-Marc Berset, qui devait s'aligner en handbike, doit renoncer pour raisons médicales.

sda-ats

 Toute l'actu en bref