Toute l'actu en bref

Timea Bacsinszky a connu une entrée en lice tranquille à Rome. Jamais inquiétée, la Vaudoise s'est imposée 6-2 6-2 face à la Belge Yanina Wickmayer (WTA 51).

Il est vrai que la no 10 mondiale n'avait pas grand-chose à craindre d'une joueuse en panne totale de confiance, qui en est désormais à cinq défaites d'affilée au 1er tour. Profitant des nombreuses fautes directes de la Flamande, Timea Bacsinszky s'est rapidement détachée à 5-0. Puis, lorsque son adversaire a vaguement tenté de se rebiffer, elle a serré le jeu avec quelques-unes de ses armes préférées, le revers et l'amortie notamment.

C'est donc en toute logique, et après seulement 1h05 de jeu, que la joueuse de Belmont a raflé la mise sur sa première balle de match, et après une ultime grosse erreur de Yanina Wickmayer.

Brillante en cette saison sur terre battue - titre à Rabat, 8e de finale à Madrid -, Timea Bacsinszky partira à nouveau favorite au 2e tour à Rome. Elle sera opposée à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 42), qui a dominé en trois manches l'Allemande Julia Goerges.

La Vaudoise a remporté ses deux duels face à Lesia Tsurenko, disputés à une semaine d'intervalle l'hiver dernier à Acapulco et Monterrey. Elle se trouve également dans une meilleure dynamique que sa contemporaine (26 ans toutes les deux), qui n'a gagné que cinq matches cette année sur le circuit.

sda-ats

 Toute l'actu en bref