Toute l'actu en bref

Parmi ces interventions d'ampleur figurent la mise en valeur du centre historique de L'Aquila, touché par un grave séisme en 2009, pour un montant de 30 millions d'euros (archives).

KEYSTONE/EPA/CLAUDIO LATTANZIO

(sda-ats)

Le gouvernement italien va lancer 33 grands chantiers culturels pour un total d'un milliard d'euros. Le ministre italien de la Culture, Dario Franceschini, a qualifié lundi cet investissement de "plus grande opération sur le patrimoine de l'histoire de la République".

"Ce plan permettra le financement de 33 grandes interventions situées dans 13 régions du pays, qui depuis des années étaient restées dans les tiroirs", s'est félicité M. Franceschini lors d'une conférence de presse.

Parmi ces interventions d'ampleur figurent la mise en valeur du centre historique de L'Aquila (centre), touché par un grave séisme en 2009, pour un montant de 30 millions d'euros. Sont également bénéficiaires les trois grandes attractions touristiques de Naples, les musées archéologique (20 millions) et de Capodimonte (30 millions), et le palais royal de Caserte (40 millions).

Toujours au sud, les sites archéologiques de Paestum (20 millions), Pompéi (40 millions), Herculanum (10 millions) et des champs Phlégréens (25 millions) recevront également de quoi poursuivre leur oeuvre de restauration. Au nord-est, à Trieste, le Vieux-Port datant des Habsbourg sera valorisé afin de créer un "lieu culturel de dimension transfrontalière".

Participer à la croissance

Quelques dizaines de millions seront également investis dans la valorisation de la Via Appia, la principale des voies romaines (reliant Rome à Brindisi) et classée à l'Unesco, et de la voie Francigena, un réseau de routes emprunté par les pèlerins se rendant à Rome.

Autre chantier d'envergure: la requalification d'une ancienne caserne dans la périphérie romaine de Tor Sapienza (40 millions) en un lieu culturel et créatif, "sur le modèle du 104 à Paris".

Enfin, le projet "Blue Print", qui verra la réhabilitation du front de mer à Gênes (nord-ouest), conçu par l'architecte star Renzo Piano, est doté de 15 millions d'euros.

A l'issue d'un comité interministériel, le Premier ministre italien Matteo Renzi avait annoncé dimanche la mise à disposition d'une enveloppe de 2,5 milliards d'euros pour la recherche et d'un milliard pour la culture, provenant du fonds de cohésion et de développement 2014-2020.

En rappelant que le budget de son ministère avait augmenté de 27% en 2016 par rapport à l'an dernier, M. Franceschini a évoqué "un saut énorme" en terme d'investissements. "C'est la preuve que ce gouvernement croit en une culture qui participe à la croissance", a-t-il souligné.

sda-ats

 Toute l'actu en bref