Serena Williams: le retour


 Toute l'actu en bref

Quatorze après, on reprend les mêmes ! Comme en 2003, la finale samedi du simple dames de l'Open d'Australie opposera Serena Williams à sa soeur aînée Venus.

Les demi-finales ont répondu à une implacable logique. Lors de la première, Venus est sortie victorieuse d'un long bras de fer contre l'étonnante Coco Vandeweghe. Elle s'est imposé 6-7 (3/7) 6-2 6-3 pour atteindre à 36 ans la finale d'un tournoi du Grand Chelem après une attente de plus de sept ans. Sa dernière finale d'un tournoi du Grand Chelem s'était soldée en 2009 à Wimbledon par une défaite devant sa... soeur.

Dans l'autre demi-finale, Serena Williams a battu 6-2 6-1 la Croate Mirjana Lucic-Baroni (WTA 75), qui revenait encore de plus loin que Venus Williams. Titrée à six reprises à Melbourne, la cadette des Williams sera la favorite de cette finale fraticide qui sera la neuvième de l'histoire dans le cadre d'un tournoi du Grand Chelem. Elle en a gagné sept. Elle reste, par ailleurs, sur sept victoires de rang face à son aînée qu'elle a battue à seize reprises en vingt-sept confrontations. Si les chiffres veulent encore dire quelque chose dans le tennis, Serena ne peut pas perdre samedi.

ATS

 Toute l'actu en bref