Toute l'actu en bref

Un tribunal indépendant a condamné Maria Sharapova à deux ans de suspension à partir du 26 janvier 2016 pour dopage. La star russe avait utilisé du meldonium lors de l'Open d'Australie.

La suspension prendra fin le 25 janvier 2018 à minuit. Ses résultats obtenus lors du dernier Open d'Australie seront effacés et le prize-money gagné, rendu.

Le meldonium a été ajouté sur la liste des produits interdits le 1er janvier 2016. En plus de son contrôle positif à Melbourne, Sharapova, 29 ans, a également été convaincue de dopage lors d'un contrôle à Moscou le 2 février. Elle a pris depuis dix ans un médicament appelé "Mildronate". Manufacturé en Lettonie, il est censé prévenir les maladies cardiaques.

Sur son compte Facebook, la Russe a pris acte de la suspension et a annoncé qu'elle ferait appel devant le Tribunal du Sport.

sda-ats

 Toute l'actu en bref