Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sofia Goggia a signé le meilleur chrono du Super-G du 2e combiné de Crans-Montana. L'Italienne a devancé de 0''36 Ilka Stuhec et de 0''58 Marie-Michèle Gagnon.

A Crans-Montana ce week-end, Super-G était forcément associé à Ilka Stuhec. Deuxième du combiné vendredi avec la meilleure manche sur le Super-G, puis victorieuse hier du Super-G, la Slovène a dompté la piste du Mont Lachaux.

Mais cette fois, la Slovène a trouvé plus forte qu'elle en la personne de Sofia Goggia. La skieuse de Bergame a pris des risques pour terminer en tête de la première partie de ce combiné. Et l'Italienne aurait pu mettre davantage d'écart entre elle et Stuhec. Mais une faute dans le dernier mur a coûté une trentaine de centièmes à la Lombarde qui s'est montrée extrêmement surprise dans l'aire d'arrivée.

La vraie performance revient pourtant à la Canadienne Marie-Michèle Gagnon, troisième à seulement 0''58. Technicienne de talent, la Québécoise se souviendra qu'elle avait remporté le combiné de Soldeu il y a un an devant Wendy Holdener. Une Wendy Holdener plutôt prudente sur cette manche de Super-G qui a concédé 2''03 à Goggia. La championne du monde a la possibilité d'accrocher le podium, mais elle devra se battre avec la meilleure slalomeuse du monde, l'Américaine Mikaela Shiffrin, surprenante 7e du Super-G à seulement 1''30 de l'Italienne. A l'occasion de son deuxième combiné, l'extraterrestre de Vail a toutes les cartes en mains pour s'imposer et montrer à Ilka Stuhec que c'est bien elle la patronne du ski féminin.

Eliminée vendredi, Michelle Gisin a rallié l'arrivée à 2''75 de Goggia. Elle occupe le 18e rang provisoire avant la manche de slalom qui aura lieu à 13h30.

ATS