Toute l'actu en bref

Giulia Steingruber quittera Rio avec une seule médaille autour du cou. "Bronzée" dimanche au saut, elle a terminé à la 8e et dernière place de la finale du sol des JO 2016.

Plus "grande" finaliste avec ses 160 cm, la St-Galloise de 22 ans a commis deux fautes au cours d'un exercice manqué. Elle perdait très rapidement toute chance de bien figurer, sortant du praticable à la réception de sa première diagonale de sauts. La messe était déjà dite. Elle écopait au final d'une déduction de trois dixièmes de point, terminant avec un score de 11,800.

Sa déception était vive à l'issue d'une finale qu'elle aurait pourtant dû aborder dans les meilleures conditions, libérée par la quête d'une première médaille sur la scène mondiale. Mais Giulia Steingruber l'oubliera très vite, elle qui est devenue la première gymnaste féminine suisse de l'histoire à monter sur un podium olympique. Et elle aurait dû faire mieux qu'en qualifications (14,666 points) pour figurer sur le podium.

"Je suis vraiment déçue. Mais j'espère rapidement pouvoir retirer le positif. Je suis heureuse et fière de ma saison, et j'ai vécu de beaux Jeux", a-t-elle d'ailleurs confié, le sourire crispé. "J'étais fatiguée, je n'avais plus d'énergie. Mais je peux pas expliquer pourquoi. J'étais pourtant très motivée par cette finale, peut-être même trop. Je suis juste passée à côté."

La gymnaste de Gossau a donc à nouveau manqué un rendez-vous majeur au sol, elle qui a pourtant conquis le titre européen dans la discipline-reine de la gym artistique féminine ce printemps à Berne. Elle avait ainsi chuté à la réception de ses deux dernières diagonales de sauts en qualifications des Mondiaux 2014 à Nanning. Et en 2015 aux Mondiaux de Glasgow, elle avait été privée de finale au sol après s'être blessée à un genou en chutant lors de la finale du saut.

Cette finale a comme prévu donné lieu à une nouvelle démonstration de Simone Biles. Créditée de 15,966 points au terme d'un exercice somptueux, l'Américaine de 19 ans s'est offert un quatrième titre dans ces joutes après ceux décrochés dans l'épreuve par équipe, au concours général et au saut. Elle a devancé de près d'un demi-point sa compatriote Aly Raisman (15,500), la médaille de bronze revenant à la Britannique Amy Tinkler (14,944).

Les deux derniers titres de la gymnastique artistique ont été attribués à Oleg Verniaiev et à Fabian Hambüchen. Deuxième du concours général à Rio, l'Ukrainien de 22 ans s'est imposé aux barres parallèles pour cueillir son premier titre olympique. L'Allemand de 28 ans a lui aussi coiffé ses premiers olympiques en triomphant à la barre fixe, huit ans après avoir conquis le bronze à Pékin à cet agrès. L'Américain Danell Leyva s'est paré d'argent dans ces deux épreuves.

sda-ats

 Toute l'actu en bref