Toute l'actu en bref

Le recours à la méthode Coué ne fait pas de mal à la veille d'affronter la deuxième meilleure équipe de monde: malgré les mauvais augures, Vladimir Petkovic veut, en effet, croire à un avenir radieux.

"Samedi face à la Belgique, nous devons poursuivre sur la lancée de notre semaine d'entraînement à Lugano, souligne le sélectionneur. J'ai vu des sourires malgré la charge de travail imposée. Même s'ils sont fatigués et même s'ils ont les jambes lourdes, les joueurs vont se nourrir sur le terrain de cette énergie positive."

Le capitaine Stephan Lichtsteiner et Johan Djourou abondent dans le même sens. "J'ai retrouvé à Lugano une équipe qui avait faim, affirme le défenseur de la Juventus. Le passé a démontré que l'équipe de Suisse a toujours été prête lorsque les échéances comptaient. La manière avec laquelle nous avons négocié le tour préliminaire après les deux défaites initiales ne peut que nous insuffler une très grande confiance."

Pour Johan Djourou, "les deux défaites concédées en mars face à l'Eire et la Bosnie-Herzégovine ont été analysées". "Nous avons beaucoup travaillé pour montrer un autre visage, poursuit le Genevois. Ce match contre la Belgique sera un superbe test. L'occasion est belle pour affirmer nos qualités."

Ce match sera, surtout, le dernier avant que Vladimir Petkovic ne dévoile lundi à Lugano sa liste des vingt-trois sélectionnés pour l'Euro. Yvan Mvogo déjà sorti du cadre - quatrième gardien, le Fribourgeois n'a pas accompagné l'équipe à Genève -, il doit encore "sortir" trois joueurs. "J'ai, bien sûr une idée sur cette liste des vingt-trois, explique-t-il. Mais j'aimerais bien me retrouver dans l'embarras du choix samedi soir..." Il a précisé qu'Elvedi et Zakaria, les deux seuls présélectionnés qui n'ont encore jamais joué en équipe A, sortiront du banc samedi pour bénéficier d'un certain temps de jeu. "C'est mon intention et j'espère que les circonstances du match me permettront d'agir ainsi", glisse-t-il.

En l'absence de Fabian Schär et de Breel Embolo, blessés respectivement à la cheville et au genou, Philippe Senderos et Eren Derdiyok devraient être titularisés.

sda-ats

 Toute l'actu en bref