Toute l'actu en bref

Les entreprises regroupées dans Suissedigital s'unissent pour obtenir les droits de retransmission du sport en direct. Par cette alliance, elles désirent participer ensemble aux prochaines enchères sportives.

"Acquérir ces droits nécessite des montants élevés, c'est pourquoi nous avons décidé de nous regrouper", a expliqué lundi à l'ats Julien Grosclaude, directeur des relations publiques de l'association Suissedigital, qui réunit des firmes actives dans la fibre optique.

Barrières linguistiques

Quant à l'issue de la procédure, la confiance est de mise. "Je suis convaincu que nous avons des perspectives de succès optimales", souligne dans un communiqué Eric Tveter, CEO d'UPC Cablecom, qui se félicite de cette action commune.

"Nous sommes ravis d'avoir réussi à nous mettre d'accord sur une action concertée au-delà des barrières linguistiques", déclare par ailleurs Nicolas Voide, directeur du fournisseur net+.

Suissedigital regroupe 200 sociétés de câblo-opérateurs tant privés que publics. Plus de 2,5 millions de foyers utilisent leurs services. L'organisation compte notamment parmi ses membres UPC Cablecom, quickline et net+. Swisscom en est absente.

Conflit ouvert

Pour rappel, le géant bleu et les autres câblo-opérateurs sont en conflit depuis 2013 sur le plan des droits de retransmission du sport. La vente de matchs à l'unité est réservée aux seuls clients de Swisscom, ce que contestent les autres acteurs du secteur.

Depuis juillet dernier, Swisscom est menacé d'une amende de 143 millions de francs de la part de la Commission de la concurrence (COMCO) pour des comportements illicites concernant la commercialisation de contenus sportifs. Mais l'opérateur rejette toutes ces accusations. Et cette affaire pourrait encore durer plusieurs années.

sda-ats

 Toute l'actu en bref