Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La série noire continue pour Lausanne-Sport. Les Vaudois, battus 4-3 à Bâle après avoir mené 3-1, restent désormais sur onze matches sans victoire. Ils n'ont plus qu'un point d'avance sur Vaduz.

Pourtant, cette fois, les hommes de Fabio Celestini ont tutoyé l'exploit. A 3-1 en leur faveur après le penalty transformé par Kololli sur une audacieuse Panenka (68e), ils pouvaient entrevoir la sortie du tunnel.... et un premier succès à Bâle depuis l'an 2000.

Mais leurs illusions se sont rapidement dissipées face au rouleau-compresseur rhénan: un quart d'heure plus tard, le FCB était passé devant, avec des réussites de Doumbia (72e), Akanji (74e) et Janko (84e). Comme lors des deux premières confrontations entre les deux clubs, le LS a craqué sur la fin.

Jusqu'à cette issue certes cruelle mais pas totalement imméritée - les Bâlois ont touché deux fois les montants de Castella par Doumbia (5e/81e) -, Lausanne avait démontré de belles dispositions offensives sur quelques actions.

Les visiteurs avaient ainsi ouvert le score par Kololli (9e), avant que Doumbia n'égalise dans la foulée (11e). Sur un coup franc somptueux, Campo redonnait l'avantage au LS avant la pause (39e). A ce moment du match, le LS ne volait rien car Manière et Ben Khalifa avaient eu de belles occasions.

Au classement, le FC Bâle augmente encore son avance sur les Young Boys, désormais relégués à 17 points. A ce rythme, les Rhénans seront sacrés à Pâques!

Dans l'autre match du début d'après-midi, Vaduz et Lugano ont fait 1-1. Grippo a ouvert la marque de la tête ((35e), mais Sadiku a arraché un point mérité et précieux pour les Tessinois (65e). Ils comptent ainsi désormais quatre points d'avance sur Vaduz, trois sur le LS et deux sur Thoune.

ATS