Toute l'actu en bref

Sympany, qui assure actuellement environ 216'000 clients privés, fait partie des dix plus grands assureurs maladie de Suisse (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

L'assureur maladie bâlois Sympany s'empare de son homologue zurichois Kolping, en proie à des difficultés financières. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés.

Après avoir mené des entretiens avec plusieurs partenaires potentiels, Kolping a fini par porter son choix sur Sympany, précisent jeudi les deux assureurs maladie dans un communiqué commun. La société transférera ses actions au groupe bâlois à l'issue de l'assemblée générale de ses actionnaires, le 21 juin.

Sympany, qui assure actuellement environ 216'000 clients privés, fait partie des dix plus grands assureurs maladie de Suisse. La caisse s'engagera dès à présent en faveur des clients de Kolping, qui resteront toutefois assurés auprès du groupe zurichois.

Provisions trop faibles

Kolping gère près de 17'000 assurés dans l'assurance maladie obligatoire. En raison de provisions trop faibles calculées pour les cas de sinistres non réglés en 2014, la caisse a enregistré fin 2015 une perte de quelque 7 millions de francs, en conséquence de quoi elle dispose aujourd'hui de réserves insuffisantes.

La situation financière difficile s'étant précisée dès l'été dernier, Kolping a pris des mesures immédiates sur instruction de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et avec son accord. L'assureur maladie a notamment amélioré les processus opérationnels et le système de contrôle interne, avant d'examiner diverses options stratégiques, dont le transfert d'actions.

"Bénéficiant d'une bonne assise financière et stratégique, Sympany est la partenaire idéale pour garantir l'avenir des assurés et des collaborateurs de Kolping", écrivent encore les deux sociétés. La société bâloise a notamment réussi à accroître ses réserves et ses fonds propres en 2015.

sda-ats

 Toute l'actu en bref