Toute l'actu en bref

Hélicoptères et avions de combat survolent toujours le quartier, où le bilan pourrait s'alourdir (archives).

KEYSTONE/

(sda-ats)

Dix-neuf civils ont été tués samedi dans des raids aériens de l'armée syrienne sur des quartiers rebelles de la ville divisée d'Alep (nord), a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les rebelles ont riposté par des tirs d'obus.

"Onze civils dont quatre enfants ont été tués par des raids aériens après minuit dans le secteur de Bab al-Nasr, dans le vieux Alep, et sept autres ont péri dans le quartier Fardous ainsi qu'un bébé dans le secteur d'al-Maadi", a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahmane.

Selon l'OSDH, le bilan pourrait s'alourdir en raison du nombre de blessés en situation critique. Selon un correspondant de l'AFP dans les quartiers est, contrôlés par les rebelles, "des hélicoptères et des avions de combat" survolaient toujours la zone.

Des hélicoptères de l'armée ont par ailleurs largué des barils d'explosifs sur plusieurs quartiers rebelles, selon l'Observatoire.

Ancienne capitale économique du pays, Alep est divisée depuis 2012 entre quartiers rebelles à l'est et progouvernementaux à l'ouest. La ville est un des principaux enjeux du conflit en Syrie.

sda-ats

 Toute l'actu en bref