Toute l'actu en bref

Chris Froome a lavé l'affront sur le Tour de Romandie. Le grand battu de la semaine a remporté l'étape reine à Villars-sur-Ollon, où Nairo Quintana a assuré son maillot jaune.

Distancé lors du prologue de La Chaux-de-Fonds puis, surtout, victime d'une crevaison jeudi dans la montée sur Morgins, Chris Froome avait perdu près de 18 minutes dans l'affaire. Une grosse claque pour celui qui visait une troisième victoire dans la boucle romande. Blessé dans son orgueil, le leader de la Sky avait donc à coeur de réagir. Et il a profité de la 4e et avant-dernière étape pour s'offrir une victoire de prestige.

Le double vainqueur du Tour de France a attaqué à 38 km de l'arrivée, dans la première des deux ascensions sur Villars. Accompagné par trois autres coureurs, puis par le seul Tejay Van Garderen, le Britannique a lâché l'Américain à 7,5 km du but. Sous une pluie battante, et même s'il a faibli sur la fin, il a conservé quatre secondes d'avance sur la ligne sur l'Espagnol Jon Izagirre, qui a réglé le groupe des poursuivants.

Dans la lutte au classement général, Nairo Quintana n'a jamais vraiment été inquiété. Ses dauphins, le Français Thibaut Pinot et le Russe Ilnur Zakarin, ont certes tenté plusieurs accélérations dans l'ultime montée, mais il en fallait beaucoup plus pour distancer un grimpeur de la trempe du Colombien.

Troisième de l'étape, Thibaut Pinot a repris 4'' de bonifications, mais il accuse toujours 19'' de retard sur Nairo Quintana. Celui-ci va donc, sauf accident, remporter ce Tour de Romandie 2016. L'ultime étape de dimanche entre Ollon et Genève ne présente aucune difficulté majeure, et ne devrait pas chambouler le classement général.

Meilleur Suisse au classement général, Mathias Frank a perdu deux rangs pour pointer désormais à la 8e place, à 1'16 de Quintana. Le Lucernois est resté avec le groupe des favoris, avant d'être lâché à 8 km de Villars.

sda-ats

 Toute l'actu en bref