Trésor confié au musée cantonal d'histoire


 Toute l'actu en bref

Le reliquaire commandé par l'évêque Althée au 8e siècle est l'une des pièces maîtresse de l'exposition "Trésors de cathédrale" qui se tient du 25 avril au 10 septembre au centre d'exposition des musées cantonaux valaisans à Sion.

ats

(sda-ats)

L'évêché de Sion et le chapitre cathédral ont confié leur trésor au musée cantonal d'histoire. La trentaine d'objets sera exposée dans son intégralité jusqu'en septembre.

Le nombre d'objets peut sembler dérisoire. "Mais ce sont des pièces que beaucoup de musées médiévaux ne rechigneraient pas à exposer", explique le conservateur du musée d'histoire Patrick Elsig lors d'une présentation.

Certaines pièces sont vieilles de plus de mille ans. C'est le cas d'un petit reliquaire commandé par l'évêque Althée à la fin du VIIIe siècle. La pièce est unique et rarissime. Il n'existe pratiquement plus aucune bourse-reliquaire de l'époque carolingienne.

La grande châsse de la cathédrale a été réalisée au milieu du XIe siècle. Il s'agit du plus ancien objet de ce type conservé en Suisse. Elle possède encore une grande partie de son décor en plaque d'argent montrant des scènes de la Passion.

Ces deux pièces ont constitué les principaux objets de dévotion de la liturgie catholique à Sion jusqu'au XXe siècle. Mitres, ciboires, calices, ostensoirs, croix, crosses complètent un fonds patrimonial qualifié d'"exceptionnel" par M. Elsig.

Mise en valeur

Ces objets restent propriétés du diocèse et du chapitre, précise le vicaire général Pierre-Yves Maillard. Le prêt est assuré jusqu'en 2035 et renouvelable. Pour le diocèse, cette cession est une chance. Ces objets seront mieux conservés et surtout mis en valeur.

L'exposition débute samedi et se tient jusqu'au 10 septembre. Les objets prendront ensuite le chemin des réserves des musées cantonaux, explique M. Elsig. Mais certains, les plus emblématiques, demeureront dans les collections permanentes.

ATS

 Toute l'actu en bref