Toute l'actu en bref

Giulia Steingruber a rempli son contrat lors des qualifications des JO de Rio. La St-Galloise visait trois finales - concours général, sol et saut - et elle devrait les obtenir.

En lice dans la deuxième des cinq rotations, la porte-drapeau de la délégation helvétique n'a pas succombé à la pression. A commencer au saut, où elle a effectué deux bonds de très bonnes factures. Elle n'a certes pas présenté sa nouvelle figure - qu'elle pourrait réserver pour la finale -, mais sa Chusovitina et Yurchenko avec une double vrille lui ont valu un solide total de 15,266 points.

Au sol, la gymnaste de Gossau n'a pas été aussi magistrale que lors des récents championnats d'Europe de Berne, où elle avait conquis la médaille d'or et le public. Mais sa note de 14,666 devrait également lui permettre d'accéder à la finale du top 8.

Comme prévu, Giulia Steingruber s'est montrée moins brillante aux barres asymétriques, où elle a livré une prestation propre mais sans grande prise de risque (13,900 points), et surtout à la poutre, où son exercice a été entaché d'une chute (12,733). Cela ne devrait toutefois pas remettre en cause sa participation à la finale du concours général, qui réunira les 24 meilleures gymnastes de ces qualifications.

La quintuple championne d'Europe sera définitivement fixée sur son sort à l'issue de la cinquième rotation, programmée dans la nuit de dimanche à lundi. Mais si la logique est respectée, elle participera aux trois finales qu'elle voulait disputer: le concours général (le 11 août), le saut (le 14) et le sol (le 16).

sda-ats

 Toute l'actu en bref