Toute l'actu en bref

Alors que son état est touché par de spectaculaires inondations, le gouverneur démocrate de Louisiane, John Bel Edwards, a déclaré vendredi l'état d'urgence.

KEYSTONE/AP The Enterprise-Journal/MATT WILLIAMSON

(sda-ats)

Des inondations spectaculaires dans le sud des Etats-Unis, ont causé la mort de trois personnes. Elles ont également provoqué la fermeture d'autoroutes et obligé les secours à procéder à plusieurs sauvetages d'urgence, ont rapporté des médias.

Un homme de 68 ans s'est noyé à près de 25 km de Baton Rouge en Louisiane et un autre est mort en tombant dans un fossé, emporté par les eaux, selon la chaîne d'information en continu CNN, qui cite la directrice des services d'urgences locaux, JoAnne Moreau. Un troisième homme est décédé, vendredi, également en Louisiane, a confirmé un responsable des pompiers de l'Etat à CNN.

Les principales routes autour de Baton Rouge se trouvent sous les eaux et plus d'une dizaine de résidents ont été secourus. Certains étaient pris au piège et réfugiés sur leur toit ou dans un arbre. D'autres ont du être extirpés de leurs véhicules embourbés, rapporte la chaîne.

Quelque 7500 personnes étaient privées d'électricité vendredi soir, selon les autorités locales. Et le gouverneur démocrate de Louisiane, John Bel Edwards, a déclaré vendredi l'état d'urgence en raison des fortes pluies attendues encore pendant plusieurs jours.

Vague de chaleur

Ces inondations interviennent au moment où une grande vague de chaleur doublée d'un très fort taux d'humidité va toucher une partie des Etats-Unis, notamment sa côte nord-est pendant tout le week-end. A New York et Philadelphie, deux agglomérations qui à elles seules comptent une dizaine de millions d'habitants, cette combinaison va faire grimper les températures ressenties jusqu'à 43 degrés Celsius, ont mis en garde les météorologues.

La grande majorité des habitations, bâtiments publics et autres centres commerciaux sont climatisés aux Etats-Unis. Les autorités ont malgré tout lancé un appel à la vigilance en particulier pour les personnes vulnérables, enfants, personnes âgées ou malades, ainsi que les personnes qui travaillent à l'extérieur.

La vague de chaleur s'étend du sud-ouest de l'Ohio à la Virginie occidentale. Elle touche aussi la capitale fédérale, Washington, et Boston, a expliqué David Roth, un météorologue de la Météo nationale. Dallas, au Texas, Washington, une partie du New Jersey et Long Island pourraient battre un record de chaleur, a-t-il ajouté.

Certaines villes du Maryland et du Connecticut pourraient aussi battre des records samedi, avant que la chaleur ne se dissipe dimanche et lundi, a précisé le météorologue.

sda-ats

 Toute l'actu en bref