Toute l'actu en bref

Luigi Raio et David Baud ne connaissent pas le Röstigraben.

Hôpital de l'Île

(sda-ats)

Un duo de chirurgiens de l'Hôpital de l'Île à Berne et du CHUV à Lausanne ont opéré un foetus in utero d'une tumeur bénigne au poumon qui chargeait son coeur et avec laquelle il n'aurait pas survécu. Le bébé, un garçon, est né en bonne santé le 13 avril.

Luigi Raio, de l'hôpital bernois, et David Baud, du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), avaient déjà par le passé égalisé l'apport sanguin mal réparti chez des jumeaux dans le ventre maternel. Ils utilisent pour ce faire un laser avec lequel ils "assèchent" certains des vaisseaux sanguins.

Les deux médecins ont eu recours la même technique pour assécher la tumeur pulmonaire qui menaçait le coeur du foetus, à proximité immédiate de l'aorte, indiquent les deux hôpitaux jeudi dans un communiqué commun. L'opération a eu lieu le 22 février à Berne.

Sans elle, le bébé n'aurait pas survécu, et il n'y avait pas d'autre option. Il s'agit de la première opération d'une tumeur pulmonaire chez un foetus en Suisse. Dans le monde, 17 ont eu lieu, avec des résultats variables.

Les deux professeurs travaillent ensemble depuis trois ans sous l'égide du Centre suisse de thérapie foetale au laser Berne-Lausanne, créé en 2013. Ils ont réalisé une cinquantaine d'opérations durant ce laps de temps.

sda-ats

 Toute l'actu en bref