Toute l'actu en bref

Un petit garçon afghan a sans doute sauvé sa vie en envoyant un SMS d'appel à l'aide depuis le camion réfrigéré qui les a fait passer clandestinement en Grande-Bretagne, a raconté une bénévole d'une ONG vendredi. Son message a sauvé 14 autres migrants adultes.

"Pas d''oksijan' (oxygène)", a écrit Ahmed, âgé de six ou sept ans, dans un SMS adressé jeudi à Inca Sorrell, qui milite pour l'ONG britannique Help Refugees. Problème, celle-ci se trouvait à ce moment précis à... New York pour assister à une conférence. Elle a immédiatement alerté une collègue à Londres, Tanya Freedman, qui a appelé la police.

Celle-ci est parvenue à parler avec le garçon au téléphone, par l'intermédiaire d'un interprète, avant de tracer et de retrouver le camion pour qu'on libère les clandestins à bout de souffle.

"C'est une histoire extraordinaire. Un réseau mondial, mené par ce jeune garçon, a uni ses forces pour sauver des vies", a déclaré Tanya Freedman à l'AFP.

Appeler en cas de danger

Inca Sorrell avait rencontré le jeune Ahmed dans la "jungle" de Calais, dans le nord de la France. Elle lui avait offert un téléphone prépayé et donné son numéro, en lui disant de l'appeler en cas de danger.

"Il m'a envoyé un SMS ce (jeudi) matin pour dire qu'il avait réussi à passer en Angleterre. Il était coincé à l'arrière du camion et le chauffeur continuait à rouler", a expliqué Inca Sorrell dans un message vidéo partagé sur Twitter par les organisateurs de la conférence à New York.

Le garçon l'a ensuite appelée à l'aide. "Pas d''oksijan' dans la voiture, pas de réseau, je suis dans le container, ce n'est pas une blague, Wallah (je le jure)", a-t-il écrit dans un anglais rudimentaire. La police a fini par intercepter le camion sur une aire d'autoroute dans le Leicestershire, au centre de l'Angleterre.

sda-ats

 Toute l'actu en bref