Un gaz irritant entraîne la fermeture de l'aéroport de Hambourg


 Toute l'actu en bref

Des ambulances dépêchées dimanche à l'aéroport de Hambourg ont emmené huit personnes à l'hôpital, pour des contrôles.

KEYSTONE/AP dpa/AXEL HEIMKEN

(sda-ats)

L'aéroport de Hambourg en Allemagne a été temporairement fermé dimanche après qu'un gaz irritant y a été semble-t-il volontairement répandu. Ce qui a provoqué des irritations des voies respiratoires chez environ 70 personnes, selon les autorités.

L'aéroport a été fermé entre 12h30 et 13h45, a indiqué la police, en soulignant que "l'intégralité du bâtiment" a été évacuée. "Une mauvaise odeur s'est répandue dans l'espace de sécurité, là où les passagers et leurs bagages à main sont contrôlés", a précisé un porte-parole de la police, Maik Lewerenz.

"Un certain nombre de gens se sont plaints d'irritation des yeux et des voies respiratoires", a-t-il dit. Au total 68 personnes ont été examinées par les secours pour ces irritations, dont huit ont été conduites à l'hôpital.

Selon les pompiers, une cartouche vide d'un gaz irritant du type spray au poivre ou lacrymogène a été retrouvée dans le bâtiment. Ce qui laisse supposer que son contenu a probablement été volontairement répandu et s'est ensuite propagé via le système de climatisation.

Les pompiers, cités par l'agence de presse allemande DPA ont néanmoins écarté une motivation "terroriste". Il s'agit probablement de l'oeuvre "d'un mauvais plaisantin" selon eux. "Manifestement cela devient à la mode de vider ce type de cartouche" dans des endroits publics, a dit le chef des pompiers Norbert Kusch.

L'aéroport de Hambourg est le cinquième en taille du pays avec un peu plus d'un million de passagers par mois. Treize vols prévus pour Hambourg ont dû être détournés vers d'autres aéroports dimanche à la suite de cet incident. La circulation des trains vers l'aéroport a été momentanément interrompue.

ATS

 Toute l'actu en bref