Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chats et chien peuvent recevoir une bénédiction au sanctuaire Ichigaya Kamegaoka Hachimangu à Tokyo (archives).

KEYSTONE/AP/Shizuo Kambayashi

(sda-ats)

Les animaux de compagnie aussi ont droit à leur cérémonie shintoïste au Japon. Au coeur de Tokyo, un prêtre bénit chaque janvier les maîtres et leurs chiens et chats, promesse d'une année sans mésaventures.

Depuis 2000 et le début de ce rituel, les amoureux des bêtes affluent au sanctuaire Ichigaya Kamegaoka Hachimangu. Plus de 500 visiteurs sont recensés par an pour faire des offrandes et recevoir une protection divine.

"Ils font partie de la famille, et disons que ça me rassure de les voir recevoir la bénédiction pour la nouvelle année", confie Yuki Mitsui, 43 ans, en tenant dans les bras deux minuscules teckels, bien au chaud dans leurs kimonos en fourrure.

Les visites se font sur rendez-vous. C'est le prêtre Masaki Kaji qui a eu l'idée d'instaurer cette cérémonie un peu spéciale.

"Des propriétaires m'ont fait savoir qu'ils souhaitaient recevoir la bénédiction avec leur animal de compagnie, j'ai donc décidé d'organiser ce rituel pour eux au moment de la nouvelle année, car c'est à cette période que nous avons le plus de visiteurs au sanctuaire", raconte-t-il.

Le succès ne se dément pas. "Le nombre de visiteurs augmente chaque année, et je pense que ça montre que les animaux de compagnie occupent une place de plus en plus importante dans les familles", observe Masaki Kaji.

ATS