Toute l'actu en bref

Belinda Bencic a été sortie sans ménagement de l'US Open. La St-Galloise a été écrasée au 3e tour par la Britannique Johanna Konta, 6-2 6-1 en 52 minutes.

Pourtant convaincante jusqu'ici à New York, Belinda Bencic n'a jamais existé vendredi dans la touffeur du Grandstand. Prise à la gorge dès les premiers échanges, dominée en puissance, elle a rapidement perdu patience. Et entre ses fautes directes et les coups gagnants de son adversaire, il n'y a pas eu de match.

Et dire que Johanna Konta (WTA 14) avait failli abandonner au tour précédent. Victime d'un gros coup de chaud, elle était restée longtemps prostrée sur le court, pantelante, avant d'être soignée et de s'imposer au courage face à Tsvetana Pironkova. Deux jours plus tard, la joueuse de Birmingham est apparue requinquée, à la hauteur de son niveau de jeu de la saison, la meilleure de sa carrière avec notamment une demi-finale à l'Open d'Australie.

Belinda Bencic, elle, n'a pas été à la hauteur de son talent. Retombée au 26e rang mondial après plusieurs blessures, la St-Galloise n'a manifestement pas encore retrouvé le rythme pour affronter les meilleures joueuses du monde. Cela a suffi pour ses deux premiers tours à l'US Open - Samantha Crawford et Andrea Petkovic -, mais pas contre une joueuse "en feu", comme l'a été vendredi Johanna Konta.

Au vu de la netteté de la défaite, Belinda Bencic ne peut même pas regretter le 8e de finale "cadeau" qui aurait pu l'attendre dimanche. Elle aurait en effet affronté la Lettone Anastasija Sevastova (WTA 48), certes victorieuse de Garbine Muguruza au 2e tour mais qui semblait largement prenable.

sda-ats

 Toute l'actu en bref