Mario Balotelli a présenté ses excuses pour un message posté sur les réseaux sociaux. Ce message luttait contre le racisme de façon humoristique, mais qui utilisait des stéréotypes racistes.

"Je m'excuse si j'ai offensé quelqu'un", a déclaré le joueur sur Twitter, alors que la Fédération anglaise de football a ouvert une enquête. Balotelli encourt cinq matches de suspension. Cette polémique surgit à une semaine du match décisif que Balotelli et le FC Liverpool livreront contre le FC Bâle en Ligue des Champions.

Un dessin faisant apparaître le héros de jeux vidéo Super Mario, qui a donné son surnom à Balotelli, a été posté sur le compte Instagram de l'international puis rapidement retiré. "Ne soyez pas raciste. Soyez comme Mario. C'est un plombier italien, créé par des Japonais, qui parle anglais, ressemble à un Mexicain, saute comme un Noir et attrape des pièces comme un Juif", explique la légende de la photo.

"C'était un message d'humour contre le racisme, a poursuivi Balotelli. Je reconnais toutefois que sorti de son contexte, cela puisse avoir l'effet contraire. Tous les Mexicains n'ont pas la moustache, tous les Noirs ne sautent pas haut et tous les Juifs n'aiment pas l'argent. J'ai pris ce dessin fait par quelqu'un d'autre car il y avait Super Mario et j'ai pensé que c'était rigolo et pas agressif. Encore désolé."

"Nous sommes au courant de ce message, qui a rapidement été retiré par le joueur, a réagi un porte-parole de Liverpool. Nous allons en discuter avec lui."

Dans un premier temps, l'attaquant de 24 ans d'origine ghanéenne adopté enfant par une famille italienne s'était défendu sur Twitter en écrivant: "Ma mère est juive alors fermez-la s'il vous plait."

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.