Toute l'actu en bref

Le temps estival devrait durer jusqu'à jeudi à New York (archives).

KEYSTONE/AP/SETH WENIG

(sda-ats)

Bronzage en maillot de bain à Central Park, hommes d'affaires en manches courtes: la ville américaine de New York et sa région connaissent une vague de chaleur. Les températures devraient atteindre les 27,2 degrés Celsius mardi à Manhattan.

Le thermomètre est ainsi tout proche du record de 27,7 degrés enregistré le 18 octobre 1928. La normale pour la saison est d'environ 10 degrés de moins, a précisé le National Weather Service, le service de météorologie national.

Lundi, le thermomètre a déjà dépassé les 27 degrés, avec des records battus à la station de l'aéroport de La Guardia, dans le district du Queens, à 28,3 degrés, au plus haut niveau pour cette date depuis 1996.

Ce temps estival est censé durer jusqu'à jeudi, lorsque les températures devraient repartir à la baisse.

Le directeur de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l'ONU, a prédit mi-septembre que l'année 2016 devrait être l'année la plus chaude jamais enregistrée depuis le début des relevés de températures, il y a 137 ans. Si c'est le cas, ce sera la troisième année d'affilée qu'un record de chaleur est enregistré.

sda-ats

 Toute l'actu en bref