Toute l'actu en bref

L'Irlandais Shane Lowry a pris les commandes de l'US Open lors d'un 3e tour interrompu par la nuit samedi, tandis que l'Australien Jason Day, en perdition lors du 2e tour, s'est relancé.

Au terme d'une nouvelle journée-marathon en raison d'un premier tour perturbé par de violents orages jeudi, l'exigeant parcours d'Oakmont a réservé comme attendu de retentissantes surprises et peut sacrer dimanche un vainqueur inattendu.

Lowry en tête, les sept premiers au classement provisoire avant le terme du 3e tour dimanche matin n'ont jamais remporté de titre du Grand Chelem.

L'Irlandais, leader avec un score de -5 et encore quatre trous à disputer dans son 3e tour, affiche pour meilleur résultat dans les grands rendez-vous ses 9e places du British Open 2014 et de l'US Open 2015.

Son premier poursuivant, à deux coups (-3), l'Américain Andrew Landry, 624e mondial, participe pour la première fois à l'US Open, tandis que le trio qui se partage la troisième place, à trois coups (-2), a pour point commun d'être passé souvent prêt de la consécration.

L'Anglais Lee Westwood, l'Espagnol Sergio Garcia et l'Américain Dustin Johnson, en tête à mi-parcours, collectionnent les 2e places dans les tournois majeurs, quatre pour le seul Garcia et un cruel rôle de dauphin pour Johnson lors de l'US Open 2015.

Mais tout ce beau monde, qui doit encore conclure son troisième tour, comme un total de 25 joueurs, peut être mis d'accord par le no 1 mondial Jason Day.

L'Australien, en perdition après le 2e tour, s'est brillamment relancé dans son 3e tour qu'il a conclu avec une carte de 66 (-4) comportant quatre birdies et un eagle pour un total de 211 (+1), synonyme de 8e place à six longueurs du leader.

Le tenant du titre, l'Américain Jordan Spieth, n'a pas réussi à redresser la tête: il est distancé à la 29e place (214, +4), tandis que le N.3 mondial Rory McIlroy, les Américains Phil Mickelson et Rickie Fowler n'ont pas franchi le cut.

sda-ats

 Toute l'actu en bref