Toute l'actu en bref

Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk a affirmé qu'Usain Bolt lui avait dit qu'il allait battre le record du monde du 400 m, ce qu'il a fait dimanche à Rio en finale de l'épreuve olympique.

"Je suis allé là-bas (en Jamaïque au printemps) pour environ deux semaines d'entraînement (avec Bolt, ndlr). Et il m'avait dit alors: +tu vas battre le record du monde+. Ce soir, il est venu me voir après la course et il m'a dit +je te l'avais bien dit+", a raconté le nouveau champion olympique du tour de piste.

En 43''03, le Sud-Africain a effacé le mythique record du monde de l'Américain Michael Johnson, qui tenait depuis 17 ans, et devancé les deux précédents champions olympiques, le Grenadin Kirani James et l'Américain LaShawn Merritt. "Je ne m'y attendais pas", a réagi Van Niekerk. "Je me pince encore."

Parti du couloir 8, devant tous les autres concurrents, il a couru à l'aveugle, sans savoir où étaient ses adversaires. "Quand j'ai passé la ligne, j'ai regardé à ma gauche et je n'ai vu personne", a-t-il indiqué. "Je pensais que quelqu'un allait me rattraper pendant la course, je me disais: +mais que se passe-t-il?+, mais ça m'a donné de la motivation."

"Je me suis tout de suite mis à genoux et j'ai dit +merci mon Dieu pour cette bénédiction+. Tout ce que je peux dire, c'est que Dieu est grand. J'ai tout laissé entre ses mains", a ajouté le très croyant champion du monde en titre, âgé de 24 ans. "Je crois qu'après ça, le ciel est ma limite", a-t-il poursuivi.

sda-ats

 Toute l'actu en bref