Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 2015 en Valais, 480 victimes de violences domestiques ont consulté un centre LAVI (photo symbolique).

KEYSTONE/LUIS BERG

(sda-ats)

Le Valais se dotera dès le 1er janvier 2017 d'une nouvelle loi sur les violences domestiques. Objectif principal: renforcer les mesures de lutte et protéger les victimes.

La nouvelle législation soutient les lieux d'accueil et les prestations pour les victimes de violences et leur famille. Elle prévoit l'expulsion des auteurs de ces violences de leur logement par la police et les contraint à se soumettre à un entretien sociothérapeutique, indique l'Etat du Valais jeudi dans un communiqué.

Les auteurs des violences bénéficieront aussi d'un programme d'accompagnement. Le texte de loi prévoit également l'établissement d'un registre des violences domestiques qui servira à évaluer l'ampleur du phénomène dans le canton.

En 2015, en Valais, 480 victimes de violences domestiques ont consulté un centre LAVI et 290 personnes ont été prévenues d'une infraction de violences domestiques, précise l'Etat du Valais. La nouvelle loi a été adoptée par le Grand Conseil le 18 décembre 2015.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS