Les places boursières de Chine continentale ont fini jeudi en forte baisse, sur fond de nouveau coronavirus, Pékin ayant décrété la mise en quarantaine de facto de la ville au coeur de l'épidémie.

Shanghai a fini en baisse de 2,75% à 2976,53 points, tandis que Shenzhen a lâché 3,45% à 1756,82 points.

A un peu plus d'une heure de la clôture, Hong Kong cédait pour sa part près de 2%.

Plus de 90% des actions cotées sur les deux places boursières de Chine continentale ont évolué dans le rouge avant de regagner un peu de terrain à l'approche de la clôture.

La séance était la dernière avant le long congé du Nouvel an chinois, qui dure une semaine.

La crise du nouveau coronavirus a pesé sur le moral des investisseurs, car elle rappelle celle du Sras, qui avait tué quelque 650 personnes en Chine entre 2002 et 2003.

L'épidémie pourrait peser sur une économie chinoise déjà en phase de ralentissement et en butte à une guerre commerciale avec les Etats-Unis de Donald Trump.

Les investisseurs ont fait preuve de "nervosité", beaucoup choisissant de clôturer des positions avant la semaine de congés, ont relevé les experts du cabinet Wanlong Securities.

Mais la longue fermeture des marchés pourrait aussi limiter les dégâts la semaine prochaine en cas de rebondissement de la crise sanitaire, ont-ils remarqué. Les marchés ne pourront en effet pas réagir à d'éventuels soubresauts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.