Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka n'aura disputé que deux matches dans sa tournée asiatique. Forfait à Tokyo, il s'est incliné dès le 3e tour du Masters 1000 de Shanghaï.

Convaincant vainqueur de Kyle Edmund (ATP 48) la veille pour son entrée en lice dans la mégapole chinoise, le no 3 mondial a été battu 6-4 6-4 en 1h37' par le Français Gilles Simon (ATP 32). Il n'a donc atteint le stade des quarts de finale qu'à deux reprises dans les huit premiers Masters 1000 de l'année.

Stan Wawrinka a pourtant entamé de manière idéale son duel avec Gilles Simon, qu'il avait dominé à quatre reprises dans leurs six précédents affrontements. Il a ainsi signé en toute logique le premier break pour mener 3-1 service à suivre, grâce à un puissant retour de coup droit gagnant.

Mais le vainqueur du dernier US Open a par la suite manqué d'efficacité sur les points importants. Il n'a ainsi converti que deux des sept balles de break qu'il s'est procurées, concédant pour sa part à quatre reprises son engagement alors que son adversaire a également bénéficié de sept balles de break.

Stan Wawrinka a, surtout, été lâché par son coup droit dans cette partie. C'est ainsi sur une faute de coup droit qu'il a offert le break décisif à Gilles Simon dans le deuxième set, alors que le score était de 2-2. C'est également sur un coup droit manqué qu'il a galvaudé une balle de "débreak", dans le jeu suivant. Et c'est encore sur ce coup qu'il a flanché au moment de devoir écarter une deuxième balle de match.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS