Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour 2017, Weleda table sur une légère remontée du chiffre d'affaires grâce au lancement de nouveaux produits (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Weleda a stabilisé ses résultats l'an passé, malgré un recul sur le segment des médicaments. Le spécialiste bâlois des cosmétiques naturels et traitements anthroposophiques a dégagé un chiffre d'affaires de 390 millions d'euros (415,6 millions de francs).

En 2015, Weleda avait généré 389,5 millions d'euros de revenus, rappelle la société établie à Arlesheim (BL) mercredi. Côté rentabilité, le résulat net est attendu "robuste", signale le communiqué.

Le résultat opérationnel a toutefois été grevé par des investissements liés à l'internationalisation de la marque. Par ailleurs, les coûts liés à la réglementation et à la recherche dans la division des médicaments sont en hausse. Néanmoins, Weleda escompte un bénéfice net consolidé supérieur à celui de l'année précédente, sans articuler de chiffres.

Le segment des cosmétiques naturels a étoffé ses ventes l'an dernier de 2% à environ 281 millions d'euros. Les marchés de croissance d'Europe occidentale mais aussi de l'Est, y compris la Russie, de l'Amérique du Sud et de l'Asie/Pacifique y ont contribué.

Par contre, les revenus générés par les médicaments se sont tassés de 5% à 109 millions d'euros. En cause essentiellement, la disparition du traitement contre le cancer Iscador en Allemagne, précise la société.

Croissance dans les Amériques

Pour l'exercice 2017, Weleda table sur une légère remontée des affaires grâce au lancement de nouveaux produits. Le fabricant espère profiter du potentiel de croissance en Amérique du Nord et du Sud dans le segment des cosmétiques naturels.

Le groupe Weleda, fort de 20 sociétés, occupe quelque 2400 salariés et est représenté dans 50 pays. Il se désigne comme le numéro un mondial des cosmétiques certifiés biologiques et naturels ainsi que des thérapies anthroposophiques.

ATS