Toute l'actu en bref

Tim Wellens (Lotto) a remporté en solitaire la 6e étape du Tour d'Italie entre Ponte et Roccaraso. Quatrième sur la ligne, Tom Dumoulin (Giant) conserve la tunique rose de leader.

Ancien champion de Belgique junior de VTT, Tim Wellens s'est imposé avec 1'19'' d'avance sur son dauphin danois Jakob Fuglsang au terme des 157 km d'une étape qui proposait la première arrivée en altitude de ce Giro. Son succès survient 24 heures après celui de son équipier Andre Greipel.

Quatrième à 1'22'', Tom Dumoulin a même accentué son avance en tête du général après cette étape de moyenne montagne. Deuxième à 16'' jeudi matin, Bob Jungels n'a pas pu suivre son rythme et chute au 4e rang.

La 2e place est désormais occupée par Jakob Fuglsang, dont le retard sur Dumoulin est de 26''. Les favoris Alejandro Valverde, Vincenzo Nibali et Mikel Landa ont par ailleurs tous perdu une poignée de secondes sur Dumoulin.

Bart Wellens a distancé dans la montée finale, à 15 kilomètres de la ligne, ses compagnons d'une échappée créée en deux temps (Zhupa et Bisolti d'abord, Didier et Ligthart ensuite). Le Belge, qui a abordé l'ascension finale avec plus de six minutes d'avance, a préservé un avantage d'un peu plus d'une minute sur Fuglsang.

Wellens, qui a fêté mardi son 25e anniversaire, est l'un des grands espoirs du cyclisme belge. Deux fois deuxième d'une étape du Giro lors de sa première participation en 2014, il a gagné l'an passé le GP de Montréal et a enlevé cette saison la dernière étape de Paris-Nice.

Vendredi, la 7e étape relie Sulmona à Foligno sur un parcours de 211 kilomètres favorable aux sprinters malgré un col de deuxième catégorie situé en début de course.

sda-ats

 Toute l'actu en bref