Zehnder Group a légèrement amélioré ses ventes l'an dernier


 Toute l'actu en bref

Compte tenu de la situation insatisfaisante de ses bénéfices, Zehnder élabore actuellement des mesures de restructuration afin d'améliorer sa profitabilité à moyen terme (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Zehnder Group a vu ses ventes légèrement progresser en 2016. Le fabricant argovien de chauffages et systèmes de ventilation a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 1%, à 538,8 millions d'euros (572,3 millions de francs).

Considérées de manière organique et corrigées des effets de change, les ventes ressortent en hausse de 3%, indique vendredi l'entreprise sise à Gränichen (AG) dans un communiqué. Après s'être accru de 3% au premier semestre, le chiffre d'affaires a évolué nettement en dessous des attentes dans la seconde moitié de l'année.

Sur l'ensemble des ventes, 466,4 millions d'euros, soit 87%, proviennent de la région Europe, qui est restée stable sur un an (+2% corrigé des effets de change). Les affaires ont été particulièrement fructueuses en Allemagne, mais aussi aux Pays-Bas, en Italie, en Belgique et en Pologne, précise Zehnder Group.

A l'inverse, les importants marchés que sont la France, la Grande-Bretagne et la Suisse, ont évolué de manière négative. En France, la demande en radiateurs a nettement faibli au second semestre, d'autant que celle-ci s'est concentrée sur des modèles bon marché, avec de plus faibles marges.

Affaiblissement de la livre

En Grande-Bretagne, la dévalorisation de la livre a pesé sur le chiffre d'affaires et les marges. Dans l'ensemble, les ventes de radiateurs ont diminué de 3% en Europe (-1% à taux de change constant), tandis que les systèmes de ventilation ont enregistré une croissance de 5% (+7% à taux de change constants).

Le reste des ventes est à mettre au compte de la Chine et de l'Amérique du Nord, zone qui a dégagé un chiffre d'affaires de 72,3 millions d'euros, contre 67,3 millions à la même période de l'année précédente. Ce segment a représenté 13% du chiffre d'affaires total.

En Amérique du Nord, le secteur de la construction a notamment fourni des impulsions positives. L'acquisition en décembre 2015 de la société canadienne dPoint Technologies a également contribué à la croissance, à hauteur de 14%.

Faible croissance chinoise

En revanche, l'économie chinoise a connu l'an dernier sa plus faible croissance depuis de nombreuses années, ce qui s'est notamment fait ressentir dans la construction. Le marché des radiateurs s'est également nettement replié. Au final, le chiffre d'affaires a tout de même crû de 6% en monnaies locales (-1% en euros), grâce à la croissance du secteur des systèmes de ventilation.

Comme déjà annoncé en novembre, la direction table sur un bénéfice opérationnel nettement en dessous de 30 millions d'euros (hors effet unique de près de 40 millions provenant de la cession d'un vieux site de production en Chine). Compte tenu de la "situation insatisfaisante des bénéfices", Zehnder élabore des mesures de restructuration afin d'améliorer la profitabilité à moyen terme.

Le résultat annuel définitif sera publié le 3 mars prochain.

ATS

 Toute l'actu en bref