Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lorsque Nyande est née en novembre dernier, elle pesait 5,5 kilos et n'était pas plus grande qu'un lapin. Son poids s'est entretemps presque multiplié par sept.

Keystone/Zoo de Bâle (Torben Weber)

(sda-ats)

Le cercle des hippopotames nains du zoo de Bâle s'est agrandi. Les visiteurs peuvent désormais s'en rendre compte de leurs propres yeux. Née le 9 novembre dernier, la petite Nyande pointe le bout de ses naseaux à l'extérieur lorsque la température le permet.

Fille d'Ashkasi, 12 ans, et de Napoléon, 10 ans, Nyande pesait 5 kilos et demi à la naissance. Elle n'était alors pas plus grande qu'un lapin. Entretemps, son poids atteint 36 kilos. Si elle boit toujours le lait de sa mère, la petite se nourrit de plus en plus d'aliments fermes, indique mercredi le zoo de Bâle.

Les visiteurs ne l'avaient pas découvertes jusqu'à présent, l'hiver froid ayant retenu Nyande au chaud. Mère et fille sortent désormais lors des journées clémentes et ensoleillées. Les premières baignades ne sont en revanche pas encore d'actualité, l'eau étant encore trop froide.

Nyande est le deuxième petit d'Ashkasi qui avait déjà mis au monde une femelle, Lani, en 2014. Le zoo de Bâle détient des hippopotames nains depuis 1928. Il coordonne le programme européen de maintien de cette espèce menacée, dont le milieu naturel se trouve en Afrique de l'ouest.

ATS