Toute l'actu en bref

La déflagration s'est produite sur le parking du gouvernorat d'Adana.

KEYSTONE/AP IHA

(sda-ats)

Deux personnes ont été tuées jeudi en Turquie dans une explosion survenue devant les bureaux du gouverneur de la ville d'Adana, dans le sud du pays. Une trentaine d'autres ont été blessées.

Sur une vidéo diffusée par la presse locale, on voit une épaisse fumée noire s'échapper d'un véhicule en flammes sur un parking. Une partie de la façade d'un bâtiment d'environ six étages est arrachée. Les vitres des fenêtres ont volé en éclats.

Le ministre turc du Travail, Mehmet Muezzinoglu, a désigné le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) comme possible auteur de ce qu'il a présenté comme un attentat.

Présent à Adana pour une conférence, son collègue de l'Energie, Berat Albayrak, le gendre du président Recep Tayyip Erdogan, a dit que l'explosion avait causé 33 blessés.

Le ministre des Affaires européennes, Omer Celik, l'a qualifiée sur Twitter d'"attaque ignoble", bien que les autorités locales n'aient encore fourni aucune explication sur son origine.

Avertissement des Etats-Unis

Le PKK, organisation que l'Union européenne et les Etats-Unis considèrent comme terroriste, a commis des dizaines d'attentats en Turquie contre les forces de l'ordre ou des bâtiments officiels depuis juillet 2015 et la rupture d'un cessez-le-feu avec le pouvoir.

La ville d'Adana, capitale de la province du même nom, est située à 40 km environ au nord des côtes de la Méditerranée et à une dizaine de kilomètres de la base militaire d'Incirlik, que les Etats-Unis utilisent pour lancer des attaques contre l'organisation Etat islamique en Syrie voisine.

Le consulat des Etats-Unis dans la ville avait émis il y a trois semaines un avertissement selon lequel "des groupes extrémistes projettent toujours des attaques à Adana contre des ressortissants américains et d'autres pays".

sda-ats

 Toute l'actu en bref