Toute l'actu en bref

Les deux hommes avaient plaidé coupable en décembre 2015 (archives).

KEYSTONE/AP/TOM GIANNI

(sda-ats)

Un militaire américain et son cousin ont été condamnés à 30 ans et 21 ans de prison pour avoir apporté leur soutien à l'EI, a annoncé mardi le ministère de la justice. Ils avaient également planifié une attaque contre une installation militaire aux Etats-Unis.

Les deux hommes, âgés de 24 ans et 31 ans, avaient plaidé coupable de soutien à l'Etat islamique (EI) en décembre 2015.

Le premier, membre de la garde nationale des Etats-Unis, une composante de l'armée de terre, avait commencé à communiquer sur Internet en janvier de la même année avec un agent de la police fédérale américaine (FBI), qui se présentait comme un combattant de l'EI en Libye.

Le militaire avait reconnu avoir donné à l'agent des conseils pour "combattre et vaincre l'armée américaine", ainsi que s'être dit prêt, avec son cousin, à mener une attaque aux Etats-Unis.

Rejoindre l'EI en Irak

Les deux hommes, tous deux des citoyens américains originaires d'Aurora dans l'Illinois, avaient commencé à rencontrer un autre agent sous couverture du FBI en mars 2015, qui se proposait d'aider le militaire à rejoindre les rangs de l'EI en Irak. Ils avaient également évoqué l'utilisation par le second de l'uniforme de son cousin pour attaquer la base de Joliet, dans l'Illinois, où ce dernier était assigné.

L'homme avait expliqué attendre de l'agent sous couverture qu'il l'aide à atteindre un "nombre de victimes" allant de 100 à 150.

"Si les forces de l'ordre n'étaient pas intervenues, cette attaque aurait potentiellement pu rivaliser avec d'autres attaques inspirées par l'EI à Paris ou en Californie", a fait valoir le procureur, selon les documents transmis par le ministère de la justice.

sda-ats

 Toute l'actu en bref