Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La lutte contre les contrefaçons demeure une des priorités de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

KEYSTONE/SANDRO CAMPARDO

(sda-ats)

La lutte anti-contrefaçons reste l'un des chevaux de bataille de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Environ un million de copies de montres ont été saisies cette année.

Beaucoup de ces saisies ont été effectuées en Chine, note Jean-Daniel Pasche, président de la FH dans un entretien accordé à l'ats. Ailleurs, la traque de la contrefaçon a notamment permis de saisir 130'000 fausses montres suisses en Turquie, 70'000 à Dubaï et 9000 en Russie.

Les services de la FH se sont aussi montrés actifs sur internet et les réseaux sociaux. Grâce à des outils de surveillance améliorés, ils ont pu faire supprimer plus d'un million d'annonces de fausses montres, relève encore Jean-Daniel Pasche.

Autre tâche où la FH déploie son activité, la formation des autorités afin de les sensibiliser aux contrefaçons et les aider à les saisir. Ainsi, des cours ont été donnés à Dubaï, à l'aéroport de Londres-Heathrow, à San Francisco, à Nice, à Lisbonne, à Bruxelles, à Prague et à Athènes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS