Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Université de Genève va proposer une formation continue pour les imams en exercice en vue d'une meilleure intégration dans la société (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

L'Université de Genève devrait proposer une formation continue pour les imams en exercice en septembre prochain. En cours d'élaboration, ce projet inédit en Suisse répond à une demande émanant des communautés musulmanes.

L'objectif est d'aider les imams à s'intégrer dans la société qui est basée sur des valeurs démocratiques et de pluralité, a indiqué jeudi à l'ats François Dermange. Ce professeur d'éthique à l'Université de Genève, qui mène ce projet, revenait sur une information de la RTS.

Cette formation continue intégrera des cours de français, d'histoire, de droit et d'éthique, notamment. Les détails seront discutés samedi lors d'une réunion entre des représentants de l'Université, des communautés musulmanes et du canton, qui soutient le projet.

Les cours seront principalement donnés par des professeurs de l'Université de Genève. Mais il y aura aussi des "passeurs" entre les différents mondes, dont le Tunisien Yad Ben Achour. Cet éminent spécialiste de droit pourra faire le lien entre les droits humains et le Coran, selon le professeur Dermange.

Contre les préjugés

A ce stade, le nombre d'imams susceptibles d'être intéressés par cette formation continue est impossible à évaluer. Certaines communautés sont bien intégrées, alors que d'autres restent complètement "underground", relève M.Dermange.

"Notre souci est de montrer que l'on vit dans une société et non dans une communauté", ajoute le professeur. Selon lui, l'éducation est une réponse face aux enjeux de la radicalisation. C'est aussi un moyen de lutter contre les préjugés envers l'islam, ajoute-t-il.

Pas de concurrence

Cette formation continue reste modeste, affirme M. Dermange. Elle ne concurrencera pas le Centre islam et société de l'Univeristé de Fribourg qui se focalise sur les questions liées à l'islam dans la société suisse.

L'annonce du projet de l'Université de Genève intervient alors que le Conseil national vient d'accepter un postulat qui demande un rapport visant à réglementer la formation des imams. Le projet genevois ne va pas toutefois pas aussi loin qu'une formation complète. Mais à terme, c'est souhaitable, relève M.Dermange.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS