Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Alinghi conserve «sa» Coupe de l'America

Ernesto Bertarelli embrassant la fameuse Aiguière d'argent.

(Keystone)

Alinghi a signé mardi à Valence un doublé historique en remportant la 32ème Coupe de l'America face à Team New Zealand. Le défi suisse conserve l'Aiguière d'argent conquise une première fois à Auckland en 2003.

De nombreux supporters ont fêté cette victoire sur place en Espagne et en Suisse. La présidente de la Confédération et le ministre des sports ont aussi salué cette performance de choix.

Alinghi est donc devenu mardi à Valence, à l'issue d'une régate homérique jugée à la photo finish, le troisième bateau à conserver le plus ancien trophée du sport international.

La petite seconde qui a permis à Alinghi de remporter la 7e régate et donc la 32e Coupe de l'America, face à Emirates Team New Zealand (5-2), constitue le plus faible écart de l'histoire de l'épreuve.

Avant cela, le plus petit «delta» avait été de 3 secondes, enregistré en 1992, lors de la 28e Coupe de l'America opposant le bateau américain America3 et le voilier italien Il Moro de Venezia.

Une magnifique victoire

«Gagner à la dernière seconde, c'est incroyable», a déclaré le propriétaire d'Alinghi, Ernesto Bertarelli.

«C'est la plus belle victoire en voile de ma vie. Cela a été beaucoup plus dur qu'à Auckland. Les gars ont vraiment très bien navigué. Tous les marins de l'équipe auraient dû gagner cette régate, même ceux qui n'étaient pas à bord. C'est énorme d'avoir gagné en Europe. J'aime cette équipe. J'aime Valence.»

C'est le skipper Brad Butterworth et le barreur Ed Baird qui ont guidé le bateau suisse à la victoire sur Emirates Team New Zealand, battu par Alinghi pour la deuxième fois consécutive.

Pour mémoire, Alinghi, alors challenger, avait écrasé Team New Zealand 5-0 à Auckland il y a quatre ans. Et était devenu le premier défi européen à l'emporter dans cette compétition.

Une pénalité très importante

Ce mardi, à Valence, le 7ème et dernier acte a vu les deux équipages jouer au chat et à la souris jusque dans les derniers mètres de course. En très bonne position avant la dernière bouée, les Néo-Zélandais perdaient en un instant le fruit de leurs efforts: la faute à une pénalité pour une manœuvre dangereuse.

Dans le dernier bord au portant, les Suisses semblaient ainsi pouvoir se contenter de contrôler, mais une variation soudaine du vent allait les obliger à affaler leur spi en catastrophe. Les Kiwis revenaient en trombe avant de passer devant.

Mais avant de franchir la ligne d'arrivée, ces derniers devaient encore effectuer un tour sur eux-mêmes, ce qui permettait à SUI-100 de repasser devant et de gagner. Il était dit que l'Aiguière d'argent devait rester suisse!

Les félicitations officielles

Ernesto Bertarelli et les membres d'Alinghi ont reçu les félicitations de deux Conseillers fédéraux pour avoir conservé leur titre dans la Coupe de l'America.

«Nous, Suissesses et Suisses, ne trouvons pas seulement notre voie dans les montagnes, mais aussi sur les océans lointains», a écrit la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey dans un télégramme envoyé à Valence immédiatement après la fin de la régate.

Dans celui du ministre des Sports Samuel Schmid, il était possible de lire: «Chapeau et merci: vous avez su provoquer la passion et vous avez gagné le cœur des Suisses», selon un fax envoyé en Espagne par le

Douce euphorie à Genève

La victoire d'Alinghi a également provoqué une douce euphorie parmi les 400 personnes qui ont assisté à l'évènement à la Société nautique de Genève, quartier général du «defender».

Cris, cloches et sirènes ont salué la performance du bateau helvétique dans une salle bondée. Ce fut une régate intense, a admis Alec Tournier, secrétaire général de la Société nautique de Genève, encore sous le coup de l'émotion.

Les détenteurs de la fameuse Aiguière d'argent sont maintenant attendus de pied ferme sur les bords du Léman, dimanche. Une grande fête sera organisée pour leur retour, avant que le célèbre trophée ne reprenne sa place dans les locaux de la Société nautique de Genève.

Russell Coutts, barreur d'Alinghi en 2003 et légende de la Coupe de l'America, a suivi la course à la Nautique. Le Néo-Zélandais, a été assailli par les journalistes pour donner ses impressions sur la compétition qui venait de s'achever.

Une rumeur persistante à Valence laisse entendre que ce dernier aurait été engagé pour disputer la prochaine Coupe à la barre du défi américain d'Oracle. Et que plusieurs marins d'Alinghi, vainqueurs cette année, avaient décidé de se joindre à lui.

L'importance des départs pourrait d'ailleurs avoir une influence sur le calendirer de la prochaine Coupe de l'America. Affaire à suivre...

swissinfo et les agences

Chronologie de deux succès

En sept ans, Alinghi a réussi son pari presque insensé de non seulement gravir l'Olympe de la voile, mais également de s'y installer à long terme. Retour sur quelques dates marquantes.

MAI 2000. Le milliardaire genevois Ernesto Bertarelli, héritier d'une riche famille notamment propriétaire de Serono (biotechnologie), engage le barreur kiwi Russell Coutts ainsi que l'architecte naval Rolf Vrolijk.

MAI-JUIN 2001. De "Swiss Challenge", le défi helvétique devient «Alinghi» et début de la construction d'un bateau au chantier de Vevey Décision.

19 JANVIER 2003. En finale de la Louis-Vuitton, les Suisses battent les Américains d'Oracle et deviennent les challengers du Team New Zealand.

2 MARS 2003. Le rêve devient réalité! Alinghi déclasse 5-0 les fiers Néo-Zélandais - de «Black Magic». Le défi genevois devient ainsi la première équipe européenne à remporter la Coupe de l'America, qui revient sur le Vieux continent après 152 ans. Une première également puisque jamais un pays n'ayant pas d'accès direct à la mer n'avait été sacré.

26 NOVEMBRE 2003. Annonce du choix de du site de Valence comme théâtre des régates en 2007.

23 JUIN 2007. Date de la 1re régate de la 32e Coupe de l'America
entre Alinghi et Team New Zealand.

3 JUILLET 2007. Alinghi rejoint le Panthéon ! Vainqueur de la Coupe de l'America à sa première participation, le syndicat d'Ernesto Bertarelli défend avec succès l'aiguière d'argent en s'imposant 5-2 contre Team New Zealand. La prochaine édition de la Coupe pourrait avoir lieu en 2009 et toujours à Valence.

Fin de l'infobox


Liens

×