Au Japon, Herminator prend sa revanche sur Michael von Grünigen

Hermann Maier continue de mettre la pression sur Michael Von Gruenigen. Keystone

Après les Mondiaux de St-Anton, la Coupe du monde a repris ses droits au Japon. L'Autrichien Hermann Maier a remporté le slalom géant de Shigakogen. Le Suisse, Michael von Grünigen, s'est classé 8e.

Ce contenu a été publié le 15 février 2001 - 09:34

Au Pays du soleil levant, les Autrichiens ont une nouvelle fois marqué leur hégémonie dans le ski alpin, en plaçant deux de leurs hommes parmi les trois premiers.

Grands battus des Mondiaux, Hermann Maier et Benjamin Raich ont pris respectivement les première et troisième places de cette nouvelle épreuve de Coupe du monde. Tandis que le Liechtensteinois, Marco Büchel, s'intercalait au deuxième rang.

Meilleur suisse, le Bernois et champion du monde de la spécialité, Michael von Grünigen n'a terminé qu'en huitième position du classement final de l'épreuve, à 3 secondes et 16 centièmes du vainqueur, Herminator.

Il est à relever le relatif bon tir groupé des autres concurrents suisses. Urs Käin s'est classé 15ème, Didier Defago 16ème et Steve Locher 23ème.

Toutefois, le Neuchâtelois Didier Cuche continue d'attirer sur lui la malchance ou la maladresse, c'est selon, puisqu'il a été éliminé lors de la première manche, déjà. Alors que le vieux renard grison, Paul Accola, devait l'imiter un peu plus tard, sur le second tracé.

Toujours est-il qu'au classement de la Coupe du monde de slalom géant, après huit des neuf épreuves, le Suisse Michael von Grünigen demeure en tête avec 562 points, contre 522 à l'Autrichien Hermann Maier, 2ème.

En revanche, Herminator caracole largement en tête du classement général de la Coupe du monde (toutes disciplines additionnées), alors que là, le Bernois MvG n'est que 6ème, avec 825 points.

Emmanuel Manzi

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article